80% des habitants de Kiev sans eau après une attaque russe contre des installations énergétiques

© Vladyslav Sodel

La Russie a lancé lundi matin une attaque massive contre des installations énergétiques dans plusieurs régions d'Ukraine, privant d'eau 80% des habitants de la capitale Kiev et laissant "des centaines de localités" sans électricité. Selon le ministère russe de la Défense, "toutes les frappes ont atteint leur objectif. Toutes les cibles désignées ont été touchées", s'est-il félicité dans un communiqué.

Au nord de Kiev, une quinzaine de soldats et policiers bloquaient la circulation et interdisaient l'accès à la route qui conduit à un site touché, a constaté une équipe de l'AFP. Interrogé par l'AFP, un militaire qui bloquait l'accès avec une quinzaine d'autres soldats et policiers précise que "trois missiles ont touché leur cible à une centaine de mètres".

À lire aussi Ukraine : les nuits de Kiev, entre angoisse et rage de vivre

Rencontrée non loin de ce site, Mila Ryabova, une traductrice de 39 ans, a indiqué à l'AFP "avoir été réveillée par de puissantes explosions, entre huit et dix". "Il n'y a plus d'électricité chez nous, ni à l'école", témoigne à l'AFP cette mère d'une fille de 9 ans. "Un hiver froid se profile. On n'aura peut-être pas d'électricité, de chauffage. Cela pourrait être compliqué à vivre, surtout avec un enfant", dit-elle.

"Attaque massive"

A Kiev, où au moins cinq explosions ont été entendues tôt lundi par des journalistes de l'AFP, "80% des consommateurs de la capitale" sont privés d'eau, a affirmé sur Telegram le maire Vitaly Klitscho, préci...


Lire la suite sur ParisMatch