Il y a 80 ans, la bataille de Dunkerque prenait fin

La bataille de Dunkerque (Nord) a joué un rôle déterminant durant la Seconde Guerre mondiale. En difficulté face aux troupes allemandes, les forces alliées étaient repoussées vers Dunkerque. Pour les sauver, Winston Churchill a envoyé tous les navires possibles. Cela a été la plus grosse évacuation de l’histoire militaire, il fallait évacuer près de 350 000 soldats. Les survivants se souviennent des bombardements massifs André Défontaine est âgé de seulement 12 ans au moment de cette bataille. Lorsqu’elle apprend que les forces allemandes se rapprochent, sa famille se réfugie dans la cave de son boucher. "Ça pilonnait dur, on avait l’impression qu’ils abattaient maison par maison. Le 27 mai, la Luftwaffe (armée de l’air allemande) a jeté 30 000 bombes incendiaires et 15 000 bombes explosives", se remémore-t-il. Le 4 juin, une fois l’évacuation terminée, c’est une autre bataille qui démarrait pour André : celle de l’Occupation.