80 568

Libération.fr

C’est le nombre de personnes qui ont quitté leur logement à Mossoul-Ouest depuis le début de l’offensive des forces irakiennes contre l’Etat islamique (EI), a indiqué mardi l’Organisation internationale pour les migrations. Ce chiffre ne constitue qu’une fraction des quelque 750 000 personnes qui se seraient trouvées dans Mossoul-Ouest au lancement de l’opération, le 19 février, après la reprise en janvier de la partie orientale de la ville irakienne, où l’EI avait proclamé son califat en juin 2014. Plus largement, depuis le 17 octobre et le début de l’offensive visant à reprendre la cité, les combats ont fait plus de 238 000 déplacés dans la zone de Mossoul.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Banque d’Angleterre : une «erreur», une démission
Ecoutes : la Maison Blanche rétropédale
Deux experts occidentaux de l’ONU enlevés en RDC
Israël
En Biélorussie, bras de fer entre le pouvoir et les «parasites»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages