Les 8 plus gros incendies qui ont frappé la France

Selon le dernier bilan des pompiers, plus de 19 300 hectares de forêt ont brûlé en Gironde depuis le 12 juillet.
Selon le dernier bilan des pompiers, plus de 19 300 hectares de forêt ont brûlé en Gironde depuis le 12 juillet.

À l'image de la Gironde qui subit des incendies depuis une semaine, la France est frappée chaque été par d'importants feux de forêt. Yahoo revient sur les 8 plus grands incendies qui ont frappé l'Hexagone depuis 1949.

Les images sont impressionnantes. Depuis le 12 juillet, les sapeurs-pompiers de Gironde interviennent sur deux incendies qui ont brûlé à ce jour plus de 19 000 hectares et obligé 36 500 personnes à être évacuées. Chaque année, la France subit en moyenne 4 000 incendies, dont 90% sont d'origine humaine et qui détruisent environ 11 000 hectares de forêt se trouvant en grande majorité dans la moitié sud du pays. Comme en Gironde actuellement, de nombreux incendies ont déjà causé des ravages l'été en France. Tour d'horizon.

  • Le "grand incendie" de 1949

Du 19 au 25 août 1949, c'est déjà au sud de Bordeaux qu'un terrible feu de forêt ravage plus de 50 000 hectares de forêts de pins en quelques jours et tue 82 personnes, principalement des agents des Eaux de forêts, des sauveteurs, des pompiers et des militaires, ce qui en fait à ce jour le feu de forêt le plus meurtrier de France. Parti d'une scierie à Saucats (Gironde) en raison d'un mégot de cigarette mal éteint, l'incendie est en partie lié aux trois étés caniculaires qui ont précédé 1949 ainsi qu'au massif forestier dans un état déplorable à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La forêt des Landes, 1949.
La forêt des Landes, 1949.
  • La Palmyre, 1976

Le 20 août 1976, en pleine saison touristique, un incendie se déclare dans un dépôt d'ordures dans la forêt de La Palmyre (Charente-Maritime). Provoqué par la sécheresse de l'été 1976 et surtout par le geste d'un pyromane, cet incendie brûle 1 000 hectares de forêt, le plus important de Charente-Maritime, et coince des centaines de vacanciers obligés d'être évacués depuis la plage par bateau. Lors de cet été 1976, plus de 80 000 hectares de forêts ont été brûlés par les incendies, un record.

  • Sud-est et la Corse, 1989

L'été caniculaire de 1989 est propice aux incendies et le sud-est du territoire en fait les frais. Au mois d'août, plusieurs incendies se déclenchent dans les Bouches-du-Rhône et dans le Var, dont un gigantesque qui ravage plus de 5000 hectares de la montagne Sainte-Victoire, située à quelques kilomètres à l'est d'Aix-en-Provence. Cet été là, près de 10 000 hectares partent en fumée en moins de 24 heures dans le Sud-Est et en Corse.

Un Canadair tentant de dompter les flammes, en août 1989.
Un Canadair tentant de dompter les flammes, en août 1989.
  • Massif des Maures, 1990

Comme l'été précédent, les feux de forêt dévastent le sud-est de la France en 1990. Le massif des Maures, situé dans le Var, voit près de 12 500 hectares partir en fumée à la fin du mois d'août, ce qui en fait l'un des plus importants incendies de forêt qu'ait connus la région. Au total, du 21 au 25 août, pas moins de 23 000 hectares de forêt, de maquis et de garrigue ont brûlé dans le Midi, ce qui a provoqué l'évacuation de 2000 personnes.

  • Massif des Maures, 2003

Une nouvelle fois, la petite chaîne de montagnes située entre Hyères et Fréjus est en proie aux flammes lors de l'été 2003. 20 000 hectares de forêts et de culture partent en fumée et entrainent la mort de 7 personnes, dont 3 pompiers, pris aux pièges par les flammes dans leur camion. Au total, la forêt des massifs des Maures et de l'Esterel sera décimée à 20% durant cet été. Un été durant lequel la Corse est également frappée par les incendies où plus de 15 000 hectares brûlent. Au total, 73 300 hectares ont brûlé cet été, pour ce qui est l'un des pires bilans enregistrés en France après celui de 1976.

Un camion de pompier emprunte un chemin entre les arbres calcinés dans le Massif des Maures, en 2003.
Un camion de pompier emprunte un chemin entre les arbres calcinés dans le Massif des Maures, en 2003.
  • Aux portes de Marseille, 2016

Entre le 10 et le 12 août, des incendies attisés par le Mistral parcourent pas moins de 3 300 hectares au nord-ouest de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Le feu s'arrête aux portes de Marseille après avoir touché 1500 maisons et fait 33 blessés. Au total, durant l'été, le bilan est de 355 départs de feu et près de 5 000 hectares brûlés dans le département.

  • Sud-est de la France, 2017

Comme souvent, la Corse et le Sud-est de la France sont touchés par de violents incendies lors de l'été 2017. Plusieurs incendies attisés par des vents violents se déclenchent dans le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Var et en Haute-Corse et brûlent au total plus de 7000 hectares de forêt. Fin juillet, un incendie menace Bormes-les-Mimosas (Var) où 10 000 personnes doivent être évacuées.

Des touristes évacués de la plage à Bormes-les-Mimosas, en juillet 2017.
Des touristes évacués de la plage à Bormes-les-Mimosas, en juillet 2017.
  • Massif des Maures, 2021

En 2021, un nouvel incendie attisé par un vent tourbillonnant brûle une partie du massif des Maures. Plus de 6000 hectares partent en fumée, 10 000 personnes sont évacuées et pire, deux personnes meurent dans leur maison située à Grimaud (Var). Près de 70% de la réserve naturelle nationale de la plaine des Maures souffre des conséquences de cet incendie, le plus violent dans la région depuis 20 ans.

VIDÉO - Incendies en France : plus de 1400 hectares de végétation consumés dans le Finistère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles