Publicité

Un 8 mai à haut risque pour Emmanuel Macron

© FRANCOIS PAULETTO / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Emmanuel Macron doit participer ce lundi aux commémorations du 8 mai, qui célèbrent la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en 1945. Comme chaque année, le chef de l’État débutera la journée par la traditionnelle cérémonie de la Victoire sur les Champs-Élysées.

Le président de la République remontera l’avenue parisienne en voiture, accompagnée d’une escorte de la Garde républicaine, à cheval et motorisée. Il rejoindra ensuite l’Arc de Triomphe pour déposer une gerbe devant la flamme du soldat inconnu. Celle-ci sera ravivée par le chef de l’État, qui observera ensuite une minute de silence en compagnie de la Première ministre Élisabeth Borne.

Risque de manifestation à Lyon

Face aux risques de « casserolades », qui accompagnent désormais nombre déplacements du président et de ses ministres, les rassemblements aux abords des Champs-Élysées ont été interdits. Emmanuel Macron est ensuite attendu à Lyon pour un hommage à Jean Moulin, en compagnie du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti, du ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye et de la secrétaire d’état chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, Patricia Miralles.

Les opposants à la réforme des retraites ont appelé à organiser une manifestation à Lyon contre la venue du locataire de l’Élysée. Celle-ci pourrait réunir plusieurs centaines de personnes, selon une source policière citée par l’AFP. La préfecture du Rhône a interdit tout rassemblement sur la parcours présidentiel et la CGT a annoncé dépose...


Lire la suite sur LeJDD