Les 8 départements dans lesquels le déconfinement pourrait être retardé

·1 min de lecture

Le plan de déconfinement souhaité par Emmanuel Macron a été dévoilé, jeudi 29 mai. Mais comme pour les contrats d’assurance, il faut savoir lire entre les lignes… et se méfier des astérisques. L’agenda des réouvertures du gouvernement précise qu’à partir du 19 mai, les mesures de déconfinement s’appliqueront “sauf situation sanitaire départementale dégradée”. En d’autres termes, le programme de "retour à la normale" sera respecté sous réserve de l'évolution locale de l'épidémie.

Certains départements pourraient donc être déconfinés plus tard que les autres. Dans le viseur, les territoires où le virus circule de manière virulente, notamment si le taux d’incidence augmente brutalement ou s’il dépasse 400 pour 100.000 habitants, rapporte Le Progrès. Les services de réanimation seront également scrutés à la loupe, et une menace de saturation pourra également conduire à repousser la levée des restrictions. On peut ainsi imaginer que les terrasses - dont la réouverture est prévue pour le 19 mai - resteront temporairement fermées dans les territoires qui enregistrent de mauvais chiffres.

8 départements sont actuellement la cible d'incertitudes : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, l’Essonne, la Seine-et-Marne, l’Oise et les Bouches-du-Rhône. Dans ces territoires, en fonction de l’évolution de la situation, le gouvernement pourrait décider de retarder le déconfinement. Mais là encore, la liste n’est pas exhaustive : un département qui connaît une augmentation fulgurante (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“La BCE restructure les dettes souveraines, et c’est mieux que leur annulation”
Après leur tribune dans Valeurs actuelles, certains militaires risquent la radiation
Mode d’emploi de la déclaration pour les néo-retraités, nouveaux déboires judiciaires pour le micro-parti de Marine Le Pen… Le flash éco du jour
Pour ses 100 jours au pouvoir, Joe Biden présente son plan pour les familles
Covid-19 : cette étude sur les fumeurs qui vient d’être dépubliée