Du 8 au 10 novembre, Christophe Hondelatte raconte l'affaire Guy Georges

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A partir du lundi 8 et jusqu’au mercredi 10 novembre, Christophe Hondelatte propose aux auditeurs une série de récits autour du « tueur de l’Est parisien ». De sa naissance en 1962 jusqu’à sa condamnation à perpétuité en 2001.

Christophe Hondelatte recevra Patricia Tourancheau, auteure de « Guy Georges, la traque » paru chez Fayard Pluriel Editions, et coréalisatrice avec Mona Achache du documentaire Les femmes et l’assassin, à découvrir depuis le 9 septembre sur Netflix.

Lundi 8 novembre : Episode 1 – De la DDASS aux premiers crimes ;
Dans ce premier épisode, Christophe Hondelatte retrace le parcours de Guy Georges, né Guy Rampillon, de sa naissance en passant par son abandon par sa mère, son père qu’il ne connait pas mais aussi cette famille d’accueil qui l’éduque sans l’aimer… puis ses premiers meurtres.

Mardi 9 novembre : Episode 2 – La traque ;
Ce deuxième épisode revient sur ses autres crimes qui font de lui l’un des plus grands tueurs en série de l’histoire de France. Christophe Hondelatte y raconte sa traque puis son arrestation…

Mercredi 10 novembre : Episode 3 – Ses aveux, son procès ;
Cet avant-dernier volet plonge l'auditeur dans l’interrogatoire de Guy Georges, ses aveux puis son procès.

Dans ce quatrième et dernier volet, Christophe Hondelatte relate la correspondance entre Guy Georges et la mère d’une de ses victimes… Un épisode à retrouver en podcast sur Europe1.fr et les plateformes d’écoute.

Les abonnés de l’offre Hondelatte PREMIUM auront accès en avant-premi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles