Avec 78.851 exemplaires vendus en 5 jours, Zemmour fait un démarrage en librairie comparable à Musso

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Un lecteur tient le dernier livre d'Eric Zemmour, le 17 septembre 2021 à Toulon - Nicolas TUCAT © 2019 AFP
Un lecteur tient le dernier livre d'Eric Zemmour, le 17 septembre 2021 à Toulon - Nicolas TUCAT © 2019 AFP

Entre sa parution, le 16 septembre, et le mardi 21 du même mois, le livre d'Éric Zemmour, La France n'a pas dit son dernier mot (auto-édité après la rupture de son éditeur historique Albin-Michel), s'est vendu à 78.851 exemplaires. Le polémiste, qui a dû cesser ses interventions sur CNews et Paris Première après que le CSA a demandé à ce que son temps de parole soit décompté, entretient le flou quant à la prochaine présidentielle et ses intentions.

En guise de comparaison strictement numéraire, le candidat putatif réalise une arrivée en librairies comparable à celle des livres de Guillaume Musso, auteur le plus lu en France. Le romancier effectue en moyenne des démarrages à plus de 70.000 exemplaires en une semaine.

Sarkozy, autre succès politique de librairie

Amélie Nothomb et Jean-Christophe Grangé, autres auteurs à succès, ont respectivement en cette rentrée littéraire vendu 10.000 et 14.000 exemplaires de Premier Sang et Les Promises en une semaine. L'autrice Mona Chollet, avec son essai Réinventer l'amour, a dans le même laps de temps vendu 10.500 exemplaires.

En termes de livres politiques, ce sont les ouvrages de Nicolas Sarkozy qui sont les plus à même de rivaliser avec Éric Zemmour. L'ancien président de la République avait, au 2 août 2020, vendu près de 30.000 exemplaires de son livre Le Temps des tempêtes, paru le 24 juillet. Passions, publié en juin 2019, s'était vendu à 36.000 exemplaires la première semaine, 41.000 la deuxième et 20.500 la troisième, avant d'atteindre au total les 213.000 exemplaires vendus.

Selon une experte en marketing contactée par BFMTV, le livre d'Éric Zemmour pourrait se vendre à terme entre 500.000 et 600.000 exemplaires.

Merci pour ce moment, seul équivalent en non-fiction

À l'heure actuelle, le seul équivalent en non-fiction est le livre de Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment, publié en 2014 et racontant sa vie à l'Élysée et l'infidélité de François Hollande qu'elle avait apprise par la presse. Plus de 80.000 exemplaires avaient été vendus la première semaine après sa parution.

Éric Zemmour avait déjà publié plusieurs ouvrages. Le Suicide français, paru en 2014, s'était déjà bien vendu. Ses livres composés de recueils de chroniques se vendent largement moins.

Le même jour que la parution du livre de Zemmour est sorti celui d'Anne Hidalgo, Une femme française. L'ouvrage de la candidate déclarée à l'élection présidentielle s'est à ce stade vendu à 975 exemplaires en cinq jours.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles