75e anniversaire de la libération d'Auschwitz : ces anciens camps nazis qui ont été rouverts dès 1945

franceinfo

La communauté internationale commémore en ce début d'année les 75 ans de la libération des camps de concentration et d'extermination nazis. Plus de 25 leaders mondiaux, dont Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, se retrouvent mercredi 22 et jeudi 23 janvier à Jérusalem, au 5e Forum international sur la Shoah à Yad Vashem (Israël), tandis que le Premier ministre français, Edouard Philippe, se rendra le 27 janvier au camp d'Auschwitz-Birkenau (Pologne) au côté d'une cinquantaine de délégations officielles et d'au moins 200 anciens déportés.

C'est en effet le 27 janvier, jour de la libération du plus important camp de la mort nazi, que se tient la Journée internationale à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Ce jour-là, en 1945, près de 7 000 déportés étaient libérés d'Auschwitz par l'Armée rouge. Les autres détenus avaient été assassinés sur place ou forcés à évacuer les lieux lors de funestes "marches de la mort". Au moins 1,1 million de personnes ont été exterminées à Auschwitz entre 1940 et 1945.

La majeure partie de ce vaste complexe concentrationnaire (qui comportait en fait trois camps) avait alors été laissée à l'abandon. Mais pas la totalité. Certaines installations d'Auschwitz ont été réutilisées, dès février 1945, pour interner notamment des milliers d'Allemands dits "ethniques" expulsés de Pologne, essentiellement des femmes, des enfants et des personnes âgées dont les familles étaient (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi