737 MAX: Boeing reconnaît pour la première fois un défaut de ses outils

1 / 2

737 MAX: Boeing reconnaît pour la première fois un défaut de ses outils

Après deux catastrophes, l'avionneur américain a reconnu pour la première fois des défauts de conception d'un équipement lié aux 737 MAX. Son simulateur, sur lequel s'entraînent les pilotes, serait incapable de recréer les conditions de vols qui ont mené aux crashs.

Boeing a pour la première fois reconnu samedi des défauts liés au 737 MAX impliqué dans deux catastrophes aériennes ayant fait 346 morts, en admettant avoir révisé le logiciel des simulateurs destinés à reproduire les conditions de vol et avec lesquels sont formés les pilotes.

"Boeing a fait des corrections sur le logiciel du simulateur de vol et a fourni des informations supplémentaires aux exploitants du système pour s'assurer que l'expérience soit représentative...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi