À 73 ans, l'écolo Yann Arthus-Bertrand découvre depuis New-York que l'avion pollue

L'auteur de La Terre vue du ciel annonce qu'il ne prendra plus l'avion.

L'écolo honteux et confus jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus. Ce mercredi 4 décembre, sur France Inter, le photographe et réalisateur Yann Arthus-Bertrand, 73 ans, a confessé une faute impardonnable entachant son impeccable – et longue – carrière de militant vert : "Moi, j'aurais dû arrêter l'avion depuis longtemps", s'est excusé l'auteur de La Terre vue du ciel. Si tant est qu'il s'agisse effectivement de la solution à la crise climatique, ce mea culpa a tout du réveil tardif.

"J'aurais dû le faire avant. Et je n'en suis pas fier. Je fais le modeste, parce que j'ai quand même émis énormément de carbone dans ma vie", reconnaît Yann Arthus-Bertrand, pour qui la responsabilité individuelle est la mère des batailles écologiques : "Arrêtons de penser que c'est la faute de Trump qui a quitté l'accord de Paris, que c'est la faute du président brésilien, c'est moi, en tant que personne, qui doit changer", insiste-t-il. "J'étais un peu l'exemple de l'incohérence dans laquelle on est tous.

Lire la suite