72 anecdotes frappantes sur la saga Rocky

Sylvester Stallone a bien insisté sur le fait que Creed : L'Héritage de Rocky Balboa « n'était pas Rocky 7 ». Quel soulagement. En effet, après six Rocky, il ne reste plus grand chose à raconter sur le boxeur de Philadelphie devenu champion. Creed se concentre davantage sur Adonis Johnson Creed, interprété par Michael B. Jordan. Le fils d'Apollo Creed est un boxeur en difficulté qui décide de solliciter l'aide de l'ancien rival de son père afin de l'aider sur le ring.

image

Sylvester Stallone dans Rocky (Everett)

Voici 72 anecdotes (le nombre de marches en face du Philadelphia Museum of Art) sur les six films de la saga Rocky pour vous remettre dans le bain avant la sortie prochaine du dernier film. Elles ont été réunies à partir de 39 ans de bonus de Blu-ray, de commentaires et de nombreux médias.

Découvrez les acteurs de Creed décrire leur meilleur Philly cheesesteak :

Rocky (1976)

1. Stallone a eu l'idée d'écrire Rocky après avoir vu le combat entre Chuck Wepner contre Mohamed Ali en 1975, au cours duquel le poids-lourd est parvenu à mettre le champion K.-O. pour la troisième fois dans la carrière d'Ali. Plus tard, Wepner a porté plainte contre Stallone, l'accusant d'avoir exploité sa vie, et l’affaire a été réglée à l'amiable.

2. La première version de Rockycréée par Stallone était beaucoup plus sombre. Rocky était un anti-héro, Mickey était raciste et Rocky finissait par truquer le combat final pour ne plus avoir à faire partie du sordide monde de la boxe. D'après Stallone, seuls 10 % du script original apparaissent dans la version finale.

3. Les producteurs Robert Chartoff et Irwin Winkler ont rencontré Stallone pour rendre service à son agent et même s'ils n'avaient pas de rôle pour lui, ils ont demandé à Stallone de leur envoyer tout ce qu'il écrivait. Après avoir rejeté le script du film qui est devenu Paradise Alley en 1978, les producteurs ont lu Rockyet ont immédiatement mis une option dessus. United Artists était intéressé mais préfèrerait opter pour un acteur célèbre alors que Stallone, alors encore méconnu, voulait absolument le rôle. Le directeur d'UA a finalement accepté qu'Irwin et Chartoff choisissent Stallone après avoir vu The Lords of Flatbush, pensant à tort qu'ils avaient choisi Perry King pour jouer dans leur film.

4. Aucun des acteurs principaux de Rockyn'était le premier choix, à l'exception de Burt Young (Paulie). Les producteurs souhaitaient que Lee Strasberg joue le rôle de Mickey, mais il demandait trop d'argent. Burgess Meredith, acteur professionnel depuis les années 30 a alors pris le relai. Le boxeur Ken Norton devait jouer Apollo, mais il a abandonné le projet au dernier moment afin de jouer dans Superstars sur ABC. Carl Weathers a auditionné peu de temps après et a obtenu le rôle, une chance vu qu'il avait insulté les talents d'acteur de Stallone pendant la lecture du scénario et qu'il avait menti à propos de son expérience de boxeur.

image

Stallone et Burgess Meredith dans Rocky (Everett)

5. Le réalisateur John Avildsen et Stallone ont dû se battre pour tourner les plans extérieurs directement à Philadelphie. Les producteurs souhaitaient tourner tout le film à Los Angeles afin de réduire les coûts, un point sensible vu qu'ils devaient couvrir personnellement les dépassements de budget du studio, estimé à 1 million de dollars.

6. Le tournage sur Philadelphie a été réalisé de manière assez précaire. Ni service de restauration, ni loges. Tous les plans extérieurs ont été réalisés à la lumière naturelle et le seul plat servi sur le tournage était de la pizza, pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

7. Plusieurs membres de la famille de Stallone ont participé à la production, y compris son frère Frank Jr., qui jouait un des chanteurs de rue, son père Frank Sr., qui s'occupait de la cloche lors du combat final, et son chien, Butkus, qui jouait… le chien de Rocky. Dans les coulisses, Sasha, aujourd'hui l'ex-femme de Stallone, était photographe.

8. On peut voir plusieurs trains passer pendant les plans extérieurs. Ça n'est pas par accident car un assistant de production restait près des rails avec un talkie-walkie pour prévenir Avildsen lorsque les trains arrivaient afin qu'il lance la scène.

9. L'inventeur de la Steadicam, Garrett Brown, s'est servi de son nouvel appareil pour filmer les scènes de jogging de Rocky à travers Philadelphie. En réalité, la scène iconique où Rockymonte les marches du Philadelphia Art Museum était une idée de Brown. Il a filmé sa femme grimpant ces mêmes marches afin d'illustrer l'idée de la Steadicam, poussant Avildsen à l'utiliser dans Rocky.

10. La Steadicam a également joué un rôle important dans la chambre froide, permettant à Brown de bouger entre les morceaux de viandes, mais aussi lors du combat final entre Rocky et Apollo. L'appareil a permis à Brown de bouger autour des boxeurs sur le ring et de prendre des plans proches en plaçant la caméra au dessus de l'épaule des boxeurs. D'après les commentaires de Brown sur le Blu-ray, les faux coups de poing sont beaucoup plus crédibles quand il est impossible de voir le point d'impact.

image

Stallone et Carl Weathers dans Rocky (Everett)

11. Stallone et Meredith portaient des prothèses tout au long du film. Stallone portait de petites prothèses au dessus de ses sourcils afin de créer l'effet de coupures autour des yeux de Rocky et Meredith avait une fausse oreille en chou-fleur et un tube dans la narine afin de transformer son nez.

12. Young voulait absolument se sentir sale et mal à l'aise afin de canaliser la hargne de Paulie. Il tamponnait un peu de vermouth, qu'il détestait, sur son cou et son visage. Il enfilait plusieurs couches de vêtements pour limiter ses mouvements et trempait ses mains dans de la térébenthine pour qu'elles soient plus tendues, donnant l'effet de souffrir d'arthrite.

13. Stallone souhaitait que Rocky porte un pork pie hat mais l'idée ne plaisait pas à tout le monde. Gene Hackman portait un chapeau similaire dans French Connection et on lui a donc dit qu'il ne pouvait pas porter ce type de chapeau. Mais Stallone a tenu bon car il considérait que cela complétait l'« armure » de Rocky.

14. Le premier rendez-vous entre Rocky et Adrian devait se passer dans un restaurant au lieu d'une patinoire. Avildsen a demandé à Stallone de réécrire la scène afin que les personnages bougent davantage. Stallone a alors réécrit ce passage qui devait inclure des centaines de figurants. Cependant, le budget ne permettait pas d'avoir des figurants, des skateurs ou des cascadeurs. (De plus, Stallone ne savait pas patiner.) « Je ne sais pas pourquoi je l'ai écrite », explique-t-il dans les commentaires. La scène a été sauvée lorsqu'Avildsen a suggéré que Rocky et Adrian soient tous seuls et que Rocky fasse du jogging à côté d'elle pendant qu'elle patinait.

15. Stallone n'a pas eu de difficulté à manger des œufs crus avant le montage de l'entraînement car il l'avait déjà fait lorsqu'il vivait dans un petit appartement de New-York qui ne disposait pas de cuisinière.

16. Le montage de l'entraînement était initialement un simple morceau de musique sur lequel Avildsen a développé une scène incluant des plans filmés avec la Steadicam de Brown. Le morceau devait durer 90 secondes mais il y avait plus de plans que de musique et le compositeur Bill Conti a dû allonger la musique. Le montage a fini par durer trois minutes.

17. Parmi les vrais boxeurs du film, on retrouve Jimmy Gambina, un entraîneur et conseiller technique du film qui joue l'associé de Mickey, Mike. Le cutman de Rocky, Al Salvani, était un entraîneur de boxe du nom d'Al Silvani. Et bien sûr, Joe Frazier apparait sur le ring avant le combat final. Avildsen a tenté de réunir le plus de vrais champions possible, mais Smokin’ Joe est le seul à faire une apparition.

Découvrez la bande annonce ici :

18. Le combat final n'était pas chorégraphié, mais lorsque Stallone et Weathers se sont retrouvés pour la première répétition, il y avait beaucoup de confusion. Avildsen a alors demandé à Stallone de prévoir chaque coup du combat et le lendemain il avait écrit plus d'une douzaine de pages réunissant les coups droits et gauches du combat. Les acteurs ont répété le combat pendant des semaines comme une danse, regardant les plans 8mm des répétitions afin de voir ce qui nécessitait d'être modifié.

19. Avildsen a dû se battre pour que les producteurs installe les posters géants de Rocky et Apollo dans l’arène lors du combat. L'erreur au niveau du short de Rocky (il était rouge avec une bande blanche sur le poster, mais Rocky voulait porter un short blanc avec une bande rouge) était involontaire. Finalement, Avildsen était heureux de cette erreur car cela lui a permis de créer un dialogue entre Rocky et le promoteur Miles Jergens dans lequel Jergens explique que les erreurs « ne comptent pas vraiment, non ? ».

20. Il n'y avait pas suffisamment de figurants pendant le combat final pour remplir les 8 000 places de l'aréna, d'où le peu de lumière durant le combat. Les plans qui montrent une salle remplie proviennent d'anciennes vidéos du Madison Square Garden.

21. À l'origine, à la fin du film, on devait voir Apollo sortir du ring triomphal pendant que Rocky et Adrian se retiraient dans les coulisses de la salle. Le plan où ils se tiennent la main et disparaissent dans l'obscurité apparait sur le poster du film.

image

Stallone et Weathers dans Rocky II (Everett)

Rocky II (1979)

22. Lors de la promotion de Rocky, Stallone a expliqué au New York Timesson idée de créer une trilogie qui ne s'est finalement pas réalisée. D'après le journal, dans la suite, « Rocky devait suivre des cours du soir et entrer dans la politique avant de devenir maire de Philadelphie. Et dans la troisième partie, il se ferait piéger dans la machine politique étant trop honnête, perdant ainsi son poste avant de se retrouver sur le ring à 37 ans, détruit mais heureux ».

23. Le malaise de Stallone face à la caméra suite au succès de Rockyl'a inspiré à écrire la scène dans laquelle Rocky se retrouve sur un tournage publicitaire.

24. Carl Weathers raconte dans ce making-of (en anglais)que, malgré son entraînement de footballeur professionnel, la préparation physique pour Rocky II était encore plus difficile. « L'entraînement physique pour ce film est la chose la plus dure que j'ai jamais faite ».

25. Chuck Wepner, le vrai boxeur qui a inspiré Stallone à écrire Rocky,a auditionné pour jouer le rôle d'un partenaire d'entraînement du nom de Chink Weber. Wepner a tellement raté son audition qu'il n'a pas obtenu le rôle qui a du coup été retiré du film.

26. L'ancien champion poids plume Roberto Durán a un caméo dans le film et joue l'un des partenaires d'entraînement de Rocky.

27. Pendant son entraînement, Stallone s'est déchiré le muscle pectoral droit et a dû recevoir 160 points de sutures sous le bras droit.

image

Talia Shire et Stallone dans Rocky II (Everett)

28. Un auteur de Philadelphiamagazine a estimé que le jogging de Rocky dans le montage du film aurait dû durer près de 50 kilomètres vu qu'il passait d'un coin à l'autre de la ville de manière un peu illogique. Un jogging ridiculement long pour Rocky, et surtout pour les 800 écoliers qui le suivent dans les rues pendant le montage.

29. Le film révèle que le nom de famille d'Adrian est Pennino, le même nom que la mère de Talia Shire.

30. Après le tournage, Stallone a révélé avoir été « déboussolé à l'intérieur ». Il explique que Weathers l'a démoli, donnant huit fois plus de coups que dans le premier. « C'était l'expérience la plus difficile de ma vie », expliqua-t-il à Roger Ebert.

image

Mr. T, Weathers et Stallone dans Rocky III (Everett)

Rocky III (1982)

31. En 1979, Stallone a également révélé à Ebert que la conclusion de cette trilogie Rocky, telle qu'il l'imaginait, emmènerait le boxeur jusqu'à Romepour combattre dans le Colisée romain. « Je vais vraiment essayer d'intégrer une rencontre avec le pape dans le film », a-t-il dit. Un an plus tard, il hésitait encore sur la manière de conclure Rocky III et a raconté à Ebert, « Si j'ai l'audace, vraiment, Rocky devrait mourir à la fin du troisième film ».

32. Le producteur Robert Chartoff révèle sur le Blu-ray que Clubber Lang n'était pas supposé avoir un mohawk ou d'énormes favoris. C'était l'idée de Mr. T, ancien garde du corps de Mohamed Ali et Sugar Ray Leonard, entre autres.

33. Pour le film, Stallone a réduit son pourcentage de graisse corporelle pour atteindre un impressionnant 2,8 %. Pour cela, il a passé ses journées à s'entraîner et ne mangeait que 10 blancs d'œufs, un morceau de pain et un fruit par jour.

34. Stallone souhaitait utiliser « Another One Bites the Dust » de Queen pour le montage de l'entraînement, mais il n'a pas pu obtenir les droits. Il a alors demandé au groupe Survivord'écrire une chanson pour le film et ils ont créé « Eye of the Tiger » qui a obtenu un Grammy. La chanson de Joe Esposito You’re the Best a également été écrite pour le film mais Stallone l'a rejetée et elle a été utilisée pour Karate Kid.

Découvrez Stallone réattribuer ses rôles les plus célèbres :

35. Le célèbre peintre LeRoy Neiman, dontle travail le plus connu est un portrait de Rocky, a commencé une série de caméos en tant qu'annonceur sur le ring avec Rocky III. Il est ensuite apparu dans les deux films suivants.

36. Stallone a commandé une statue de Rocky en bronze avant le début de la production du film et l'a offert à la ville une fois le tournage complété. En 2006, lorsqu'il a été prévu de la déplacer du Spectrum de Philadelphie au musée d'art,certaines personnes s'y sont opposées car elles ne considéraient pas qu'il s'agissait d'art mais plutôt d'un « accessoire de film » qui n'avait pas sa place dans un musée. Il a fini par être placé en bas des célèbres Rocky Stairs.

37. Johnny Carson a été tellement impressionné par la performance d'Hulk Hogan dans le rôle de Thunderlips qu'il a invité le lutteur sur le Tonight Show. Une bonne chose vu que Vince McMahon a renvoyé le jeune lutteur de la WWF car il est apparu dans un film alors qu'il devait lutter.

38. Le montage au début du film inclut des images de Stallone sur un épisode de 1978 du Muppet Show. Jim Henson a donné un coup de main en enregistrant une nouvelle intro avec Kermit annonçant l'invité Rocky Balboa afin que l'extrait puisse être utilisé dans le film.

39. Le combat final entre Rocky et Clubber Lang est le seul de la série à ne pas durer 15 rounds. Trois suffisent pour ce combat.

40. Le frère de Stallone, Frank, continue ses caméos dans Rocky III et joue cette fois un des mecs que Rocky cogne dans le montage d'ouverture du film.

image

Stallone et Dolph Lundgren dans Rocky IV (Everett)

Rocky IV (1985)

41. Dans une interview de 1979 avec Roger Ebert, Stallone a dit : « Il n'y aura jamaisRocky IV. Il faut savoir s'arrêter ». Mais en 1982, lors de la promotion de Rocky III, il a admis qu'un quatrième film n'était pas totalement exclu. « La condition pour que je le fasse serait que Rocky prenne du recul et rentre dans la communauté internationale », explique-t-il. Stallone expliquera plus tard que son combat avec Ivan Drago était au moins partiellement basé sur un combat entre Joe Louis et Max Schmeling, le poids lourd allemand devenu marionnette Nazi.

Découvrez la bande annonce :

42. Lorsqu'il a auditionné pour le rôle d'Ivan Drago, Dolph Lundgren était un mannequin avec un diplôme en ingénierie chimique. Il a initialement été rejeté, apparemment trop grand. Lundgrenne s'est pas laissé faire et a envoyé à Stallone des photos de lui en tenue de boxe, ce qui l'a amené à rencontrer la star.

43. Lundgren a dû prendre près de 10 kilospour le rôle, il a donc suivi un régime qui nécessitait de faire du bodybuilding six jours par semaine.

44. Stallone a travaillé avec le champion de bodybuilding Franco Columbo afin d'avoir un look plus musculaire que dans ses films précédents. Il a finalement ajouté environ 5 kilos et quelques centimètres à ses bras et sa poitrine.

45. Chartoff voyait Drago comme « l'ennemi invincible » représentant tout ce qu'on craignait de l'Union Soviétique. « S'il y avait eu un conflit, c'est ce que nous aurions dû affronter », explique-t-il. Lundgren, quant à lui, expliquait qu'il ressentait de la sympathie pour Drago, qui n'était qu'un pion dans les machinations d'un empire du mal.

46. Pour ajouter un peu de crédibilité, Stallone a demandé à Lundgren de le frapper pour de vrai lors de la première prise de la scène de combat. Stallone a changé d'avis lorsque Lundgren l'a frappé dans la poitrine d'un coup particulièrement violent. Plus tard dans la nuit, il a été forcé de se rendre à l'hôpital et est resté en soins intensifs pendant cinq jours. « Il a frappé mon cœur si violemment qu'il cognait contre mes côtes et s'est mis à gonfler, ce qui arrive généralement au cours d'accidents de voiture », expliqua-t-il.

47. Lundgren a également secoué Carl Weathers pendant un de leurs combats, l'aidant à se relever avant de le jeter dans un coin. Stallone racontera plusieurs années plus tard que Weathers est sorti du ring menaçant de démissionner à cause du suédois.

48. Le robot de Paulie a été conçu par une entrepriseappelée International Robotics et permet de faciliter les échanges avec les enfants autistes. Le fils de Stallone est autiste, et après avoir invité le robot chez lui, Stallone a décidé de l'inclure dans le film. La voix du robot, les versions masculine et féminine, est fournie par Robert Doornick, le fondateur d'International Robotics.

49. Lorsque Rocky se rend dans la toundra glacée Russe afin de préparer son combat contre Drago, il est en fait dans le Wyoming. Le combat final, qui a lieu dans une grande ville Russe, a été filmé dans l'Agrodome Arena à Vancouver.

image

Stallone et Tommy Morrison dans Rocky V (Everett)

Rocky V (1990)

50. Après quatre succès Rocky, Stallone est revenu avec un cinquième opus pour montrer un Rocky triste et désespéré, loin du triomphe auquel les fans étaient habitués. D'après Stallone dans une interview de 2010, c'est la raison pour laquelle le film a échoué. « C'était une erreur car le public ne voulait pas voir ce côté du personnage. Ils voulaient qu'il reste au top », expliqua-t-il auSun.

51. Le vrai boxeur Tommy Morrison (qui jouait Tommy Gunn) peut remercier Frank Stallone Jr. pour son apparition dans le cinquième Rocky. Frank a vu Morrison combattre à la télé un soir, il a prévenu son frère de contacter le jeune poids plume vu qu'il recherchait un méchant pour Rocky V.

52. Le vrai fils de Stallone, Sage, joue le fils de Rocky dans le film. L'émotion pure qu'il exprime pendant le film n'était pas difficile à jouer en raison des similitudes avec sa propre vie. « Lorsque je crie : Tu ne passes pas de temps avec moi ! Tu ne passes pas de temps avec ma mère ! Tout ça, c’est vrai. Je regardais mon père et je lui disais tout ça pour de vrai », expliqua-t-il àPeople. (Sage est décédé en 2012.)

53. Chartoff et Winkler sont revenus pour produire Rocky V, 14 ans après l'orignal. Pendant ce lapse de temps, Winkler a observé un changement chez sa star. La différence entre Sly dans Rocky, en tant qu'acteur affamé, et Sly dans Rocky V, où il ressemblait à « un prince du Liechtenstein » était vraiment flagrante, rappelle-t-il sur les commentaires du Blu-ray. Pour l'original, Stallone était « présent à chaque minute et très attentif, ça se voyait », ajouta-t-il.

54. Pendant la majorité du tournage, l'idée était de tuer Rocky au cours du combat de rue final à la fin du film. On raconte que Stallone aurait pleuré en écrivant cette scène, mais qu'il a finalement décidé de la changer. Certaines sources rapportent que les producteurs ont insisté pour changer la scène, d'autres disent que Stallone a décidé que mourir dans la rue ne serait pas une fin digne de Rocky.

55. Comme Morrison, Michael Anthony Williams (qui jouait Union Cane) était un vrai boxeur. Des rumeurs racontaient que Williams et Morrison devaient se battre pour de vrai une fois le tournage de Rocky V terminé, mais les deux boxeurs se sont uniquement battus à l'écran.

56. Le combat entre Gunn et Cane a été filmé au Philadelphia Civic Center et a nécessité 10 000 figurants. Des coupons ont été imprimés dans le journal et ont été distribués par des stations de radio.

57. Jodi Letizia, qui jouait la jeune fille vulgaire Marie dans Rocky, devait reprendre son rôle dans Rocky Vafin de montrer qu'elle avait bien fini dans les rues. Ses scènes ont été coupées mais elle fait tout de même une apparition pendant le combat de rue. Lorsque son personnage revient dans Rocky Balboa, elle est interprétée par une autre actrice.

58. Le discours que Mickey donne à Rocky dans la scène de flashback a été tiré, pratiquement mot pour mot, dumonologue délivré par l'entraîneur légendaire Cus D’Amato à propos de Mike Tyson.

59. La légende de lutte Terry Funk a aidé à coordonner les cascades pour le film. Funk avait déjà travaillé avec Stallone sur Paradise Alleyet Rambo III.

60. Dans un entretien de 2010, Stallone a admis que Rocky V« craignait ». Il a ajouté : « C'était mauvais. Je ne pouvais pas laisser ce personnage finir ainsi. Il pouvait vraiment dire ce qu'il y avait dans son cœur. Lorsque je le dis, vous n'y croyez pas. Mais quand c'est Rocky qui le dit, vous savez que c'est vrai ».

James Francis Kelly III, Stallone, Milo Ventimiglia et Burt Young dans Rocky Balboa (Everett)

Rocky Balboa (2006)

61. L'échec de Rocky V a poussé Stallone à créer un nouveau Rocky. « Je me sentais obligé d'essayer de terminer la saga correctement »,a-t-il dit à EW. Il a d'abord eu l'idée de conclure la saga en 1996, mais il a fallu une décennie de plus afin de trouver un studio prêt à réaliser le film.

62. Stallone souhaitait appeler le filmPuncher’s Chance. « Je suis content d'avoir changé d'avis », explique-t-il dans les commentaires du Blu-ray.

63. Dans le script d'origine, Adrian était vivante mais « ça n'avait pas le même impact dramatique », expliqua Stalloneà USA Today. « J'ai pensé : et si elle était partie ? Ça briserait le cœur de Rocky et il finirait au fond du trou ».

64. Stallone souhaitait que le boxeur Roy Jones Jr. joue Mason « The Line » Dixon, mais après avoir téléphoné 32 fois sans un seul retour, Stallone est passé à autre chose. Il a fini par choisir Antonio Tarver, un ancien champion poids mi-lourds.

65. Parmi les inspirations de Stallone pour l'histoire de Rocky Balboa, on retrouve le combat de 1994 entre George Foreman et Michael Moorer, au cours duquel Foreman, âgé de 45 ans, a remporté le match par K.-O., devenant ainsi le champion poids lourd le plus vieux de tous les temps. Une autre inspiration était le combat fictif entre Mohamed Ali et Rocky Marcianoen 1969.

Découvrez la bande-annonce de Rocky Balboa :

66. Le discours passionné de Rocky devant la commission des licences reflète les efforts de Stallone pour réaliser ce film, explique-t-il. Stallone ressentait que, tout comme Rocky, il était considéré comme un has-been aux yeux du public.

67. Dans une fin alternative, Rocky remporte le combat sur un bon coup. Il sort du ring porté par la foule et sous les applaudissements.

68. Le montage de l’entraînement était intentionnellement différent des autres. Au lieu de se concentrer sur la rapidité et l'endurance, Rocky insiste cette fois sur la puissance. Pour cela, Stallone a tourné la scène dans une salle de musculation, auquel il avait seulement accès pour une journée. Après 17 heures de tournage, « impossible de marcher le lendemain », précisa-t-il.

69. La conférence de presse avant le combat a été tenue sur le décor utilisé pour une vraie conférence de presse avant un combat entre Bernard Hopkins et Jermaine Taylor. Stallone raconte qu'ils ont simplement essayé de reproduire ce qu'ils ont observé.

70. Le combat a également eu lieu au même endroit que le combat d'Hopkins et ils ont ainsi exploité la présence des fans. Stallone voulait que le combat ressemble à un vrai match télévisé. L'apparition de la marque HBO et les annonceurs de boxe ont ajouté au réalisme, tout comme l'utilisation de la haute-définition qui rend le combat et la préparation moins cinématographiques et plus fidèles à ce qu'on voit à la télé.

71. Le combat entre Rocky et Dixon n'était pas chorégraphié. Stallone souhaitait que le combat soit aussi réaliste que possible. D'après les commentaires de Stallone sur le Blu-ray, planifier chaque coup, comme il l'avait fait dans le passé, créait souvent des combats irréalistes. Du coup, lui et Tarver sont montés sur le ring et ont échangé des coups « espérant ne pas se mettre K.-O. ». Les deux hommes sont parvenus à éviter les grosses blessures mais ils ont quand même souffert. Stallone s'est cassé un os du pied et Tarver un os de la main.

72. Pour la première fois, les effets sonores pour les coups de poing sont de vrais coups. Stallone explique que pour obtenir l'effet désiré dans les films précédents, les éditeurs de son ont utilisé des enregistrements de tirs de fusil, de bouteilles qui cassent, de chaînes qui claquent et une batte de base-ball qui entre en contact avec du cuir mouillé.

Adam K. Raymond

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles