Plus de 72 000 personnes déplacées en raison des combats dans l'est de la RDC

Des milliers de personnes sont contraints de fuir les combats entre l'armée et le mouvement rebelle du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo.

Depuis une semaine, plus de 72 000 personnes ont dû déjà quitter leurs maisons, ont déclaré les Nations Unies vendredi. Les combats continuent dans la partie est de la RDC entre le résurgent mouvement du M23 et les forces gouvernementales.

Deux ONG, le Comité international de secours (IRC) et le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), ont de leur côté chiffré à 37 000 le nombre de déplacés en quatre jours dans la même région.

Ces personnes manquent de tout et les fonds manquent, explique Tom Peyre-Costa, porte-parole du NRC en Afrique centrale et de l'Ouest.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles