Avec plus de 71.000 détenus en avril, les prisons en France étouffent

Une augmentation des détenus mais pas du nombre d'agents pénitentiaires. La barre des 70.000 détenus en prison a été atteinte au mois de mars dernier et depuis, elle a continué d'augmenter . Les établissements pénitentiaires qui comptent en principe 60.683 places opérationnelles, comptent aujourd'hui 71.053 personnes en prison, soit une densité globale de 117,1 % contre 107,1 % il y a un an.

1.878 prisonniers dorment sur des matelas par terre

"Quand vous avez des maisons d'arrêt qui sont déjà surpeuplées et quand on voit le nombre croissant de détenus qui sont incarcérés, ça ne va pas nous aider dans nos missions de sécurité, de garde, mais évidemment, on n'a pas le choix", confie Samuel Gauthier, secrétaire générale CGT des surveillants de prison.

"Il va falloir que les magistrats et le gouvernement entendent que ça ne va plus être possible", soutient-il.

>> Retrouvez Europe matin week-end 6-8 en podcast et en replay ici

Un nombre de détenus qui double, triple, quadruple même dans certains établissements et une situation que déplore Samuel Gauthier. "On se retrouve avec une gestion à 70-80 détenus par étage. Tout ça fait qu'il y a une surcharge de travail, une charge de travail supplémentaire, que ce soit la gestion quotidienne des mouvements, la distribution du repas, les promenades, ateliers ou les parloirs."

Une surpopulation carcérale qui pousse 1.878 prisonniers à dormir sur des matelas posés au sol contre 830 dans ce cas au 1er avril 2021.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles