Plus de 7000 kilomètres de haies plantées en France pour préserver la biodiversité

Avant le remembrement agricole des années 1960, nos campagnes offraient un tout autre visage. À l'époque, afin d'améliorer la productivité, les haies ont été progressivement arrachées. Autres temps, autres moeurs. Aujourd'hui, alors que le respect de la biodiversité s'apprête à être inscrit dans notre Constitution, des efforts sont faits pour revenir en arrière. Lors du One Planet Summit, grande conférence internationale sur l'environnement organisée par la France, les Nations Unies et la Banque mondiale en décembre dernier, Emmanuel Macron a pris l'engagement de se lancer dans une vaste opération de plantation de haies sur l'ensemble de notre territoire.Many thanks to all those who participated in the #OnePlanetSummit on Biodiversity!The commitments that have been taken and that will be followed up will accelerate international action for nature: https://t.co/g9BWHbeckv pic.twitter.com/XMhD1nEJ7X — One Planet Summit (@oneplanetsummit) January 15, 2021Mais dans certaines régions, on n'a pas attendu les promesses présidentielles pour agir. C'est le cas en Lorraine où, depuis 7 ans, des opérations annuelles de replantation sont menées. La campagne 2021 est en cours dans le Parc naturel régional de Lorraine où collectivités, bénévoles et agriculteurs participent à la plantation de 10 km de haies cette année. Des essences locales comme l'églantier qui, en plus d'être robuste, produit des fruits dont les animaux et les insectes pourront se nourrir. Un intérêt écologique et paysager Ces haies, qui permettront à la faune de s'abriter et à la flore de s'épanouir, changeront par ailleurs l'aspect parfois un peu désertique de certaines campagnes. Coupe-vents naturels, ces barrières végétales offriront par ailleurs une perspective agréable aux randonneurs. Un projet pour lequel la France s'est donné les moyens : l'opération replantation bénéficie d'un budget de 50 millions d'euros.