Covid-19 : les masques bloquent 99,9 % des grosses gouttelettes

·1 min de lecture

Les gouttelettes respiratoires sont la principale voie de transmission du coronavirus. Ces gouttelettes sont soit inhalées ou déposées sur la bouche ou la conjonctive du receveur, soit déposées sur une surface puis transmises mécaniquement par contact physique. Et plus les gouttelettes sont importantes (comme les postillons) plus elles dispersent le virus. Une nouvelle étude de l'université d'Edimbourg (Ecosse) montre que le port du masque permet de bloquer 99,9% de ces grosses gouttelettes que l'on projette quand on tousse, on éternue ou que l'on parle fort.

"Pour cette étude, nous avons fait un test avec une tête de mannequin qui éjectait des gouttelettes fluorescentes d'eau dans des conditions de parole et de toux normales, face à des personnes placées à 2 m sans masque facial, avec un masque chirurgical ou un revêtement facial en coton monocouche. Nous avons quantifié le nombre de gouttelettes dispersées dans l'air à l'aide d'une imagerie laser et d'une imagerie par lumière UV" explique Ignazio Maria Viola, principal auteur de cette étude.

"Nous avons estimé qu'une personne se tenant à 2 m d'une personne qui tousse sans masque est exposée à plus de 10 000 fois plus de gouttelettes respiratoires qu'une personne se tenant à 0,5 m qui porte un masque monocouche de base. Dans notre étude, pour les plus grosses gouttelettes que nous mesurons, nous parlons de 99,9% de réduction".

Si 7 personnes sur 10 portaient un masque, le virus serait stoppé

"Les masques (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 30 décembre : chiffres, annonces
Le couvre-feu sanitaire avancé à 18h dans certains départements
Fatigue : 13 remèdes de grand-mère insolites pour trouver le sommeil
La gonorrhée, une maladie bientôt incurable à cause du covid-19 ?
9 aliments anti coup-de-froid