Les 7 conséquences de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël

Hagay Sobol
Les 7 conséquences de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Donald Trump vient de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Les Cassandre de tous bords prédisent, entre autre, une catastrophe, un embrasement du Moyen-Orient, une vague d'attentats sans précédent contre l'Etat Hébreu et les USA, une nouvelle intifada et la fin du processus de paix israélo-palestinien. Qu'en est-il réellement?

Au Moyen-Orient rien de nouveau!

Il n'y a rien de révolutionnaire dans les propos du Président américain. Car pour les USA, depuis 1995, suite, à une décision du Congrès, Jérusalem est déjà la capitale d'Israël. Les pensionnaires de la Maison Blanche qui se sont succédés jusque-là se sont contentés de retarder le transfert de leur ambassade de Tel Aviv. "L'homme le plus puissant de la planète" n'a fait qu'énoncer tout haut cette réalité.

Vers une escalade?

Suite aux propos de Donald Trum, "Les portes de l'enfer sont [elles] ouvertes" comme l'annonce le Hamas?

En réalité, Israël n'a pas connu, depuis sa création, un seul jour sans menace d'anéantissement. Aujourd'hui l'Iran a remplacé les légions arabes qui voulaient "jeter les juifs à la mer". Par la suite, certains Etats ont signé un traité de paix avec l'Etat Hébreu.

En ce qui concerne le terrorisme, dès qu'une faction se modère, une autre pointe aussitôt. Hier c'était l'OLP, aujourd'hui le Hamas et le djihad islamique ont pris la relève.

Quant à l'instabilité du Moyen-Orient, les conflits en cours en Syrie, en Irak ou au Yémen ont causé des destructions massives avec des centaines de milliers de morts, des millions de déplacés, des villes anéanties, le nettoyage ethnique des Yézidis et l'exode sans précédent des chrétiens d'orient menacés au quotidien, sans parler de la dévastation volontaire de sites archéologiques inestimables.

Jamais les conflits entre Israël et ses voisins arabes n'ont atteint ces sommets d'horreur.

Le minimum syndical pour les condamnations arabes

Hormis l'Iran, la Turquie ou le Hamas qui se montrent les plus véhéments, les pays arabes et/ou musulmans usent d'une...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages