6kg de cocaïne, 450.000 euros saisis: un homme suspecté de gérer un vaste trafic interpellé à Paris

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

L'ampleur du trafic est insolite pour un dealer solitaire. Six kilos de cocaïne et plus de 450.000 euros en liquide ont été retrouvés chez un homme de 27 ans interpellé le 30 août dernier au pied de son immeuble parisien, a appris BFMTV.com de source policière, confirmant une information du Parisien. Surnommé "Ben la flèche", il est soupçonné d'avoir organisé, depuis le mois d'avril 2021, un vaste trafic qui nécessite généralement l'organisation d'un réseau.

Selon nos informations, "Ben la flèche" entrait en contact avec ses clients via les réseaux sociaux et les messageries cryptées. Les enquêteurs de la 1e DPJ (premier disctrict de la police judiciaire) ont identifié entre 150 et 200 clients réguliers. Les analyses téléphoniques sont toujours en cours, laissant imaginer une liste encore plus longue.

"C'est un véritable travail de fourmi que mes collègues ont effectué depuis de nombreux mois pour remonter jusqu'à ce trafiquant très astucieux", salue Yoan Maras, responsable Île-de-France du syndicat Alliance police.

Habillé comme un livreur Deliveroo

Le dealer présumé livrait les commandes sur son scooter, avec une veste et une sacoche Deliveroo, pour ne pas attirer l'attention. Son itinéraire, entre Paris et la banlieue, était tracé de façon méticuleuse afin d'éviter les aller-retours entre ses différents points de livraison.

Déjà connu des services de police pour des trafics de stupéfiants de moins grande ampleur, "Ben la flèche" a reconnu lors de sa garde à vue avoir effectué des livraisons mais réfute être à la tête de ce trafic bien organisé. Il conteste aussi être le propriétaire de l'argent et de la poudre retrouvés à son domicile.

Une complice?

La compagne du jeune homme a également été interpellée. Les enquêteurs s'interrogent sur son degré de complicité dans ce trafic.

"Vu les quantités détenues chez lui et la logistique que cela implique, elle ne pouvait en tout cas pas ignorer ce qui se passait", souligne une source proche de l'enquête.

Tous deux ont comparu devant le tribunal judiciaire de Paris le 2 septembre dernier pour "blanchiment" et "usage de stupéfiants", ainsi que "transport, détention, offre ou cession de stupéfiants". Leur procès a été renvoyé à une date ultérieure. En attendant, "Ben la flèche" a été placé en détention provisoire et sa compagne, sous contrôle judiciaire, précise une source judiciaire à BFMTV.com.

Article original publié sur BFMTV.com