6ix9ine sorti de prison, il enchaîne les dérapages

Manon Heckmann
·2 min de lecture
En raison de la crise liée au coronavirus, 6ix9ine a été libéré de prison prématurément. 
En raison de la crise liée au coronavirus, 6ix9ine a été libéré de prison prématurément.

PEOPLE - Le 8 mai dernier, tout juste sorti de prison, le rappeur américain 6ix9ine a dévoilé un nouveau titre “GOOBA” qui a connu un succès fulgurant en l’espace de quelques jours. Une réussite si importante qu’il aurait empoché pas moins de 2 millions de dollars en une semaine et battu le record de vues en 24h sur Youtube

Une somme qu’il a souhaité partager avec l’association No Kid Hungry, qui vient en aide aux familles dans le besoin en leur offrant de quoi se nourrir. Mais cet acte de charité a été refusé par l’association, ce qui n’a pas plu au rappeur, rapporte TMZ. Sur son compte Instagram, il publie une story dénonçant que “No Kid Hungry préfère priver de nourriture des enfants innocents”. Il ajoute “je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi cruel” mais supprime finalement le post.

Le passé de 6ix9ine fait tache

Suite à la polémique, l’association No Kid Hungry a publié un communiqué indiquant: “Nous sommes reconnaissants de l’offre généreuse de Mr. Hernandez, mais nous avons informé ses représentants de notre décision de décliner son don. En tant qu’association basée sur le bien-être des enfants, notre politique est de décliner les offres des donneurs dont les activités ne s’alignent pas sur notre mission et nos valeurs.” 

En effet en décembre dernier il avait été condamné pour “racket”, “possession d’armes à feu” et “trafic de narcotiques”. Alors qu’il risquait la prison à vie, il s’en sort finalement avec deux ans de prison seulement en dénonçant les autres membres du gang auquel il appartient, les Trey Bloods. Il est finalement libéré début avril et autorisé à finir sa peine à domicile en raison du coronavirus, pour éviter une contamination dans les prisons. 

Le record du plus gros live Instagram

Quelques heures après la sortie de son nouveau single “Gooba”, le rappeur new-yorkais casse Instagram en organisant un live sur son compte et réunit près de deux millions de participants.

Au cours de l’événement, il en profite notamment pour régler ses comptes...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post