67%

Libération.fr

des votants, soit 6 816 salariés de la compagnie aérienne Alitalia (consultés entre jeudi et lundi par référendum) ont dit non au plan de relance proposé par la direction. Le conseil d’administration d’Alitalia a décidé mardi d’activer une procédure d’administration extraordinaire publique en vue d’une hypothétique reprise ou d’une liquidation et a convoqué les actionnaires jeudi. Le plan rejeté prévoyait 1 700 suppressions d’emploi et une baisse de salaire de 8 %.L’actionnaire majoritaire, la compagnie émiratie Etihad, pourrait chercher à vendre ses parts au groupe allemand Lufthansa, estimait mardi le quotidien italien La Stampa, sans citer de sources.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Brésil: HNA va rachèter une part de l’aéroport de Rio
Kering démarre l’année avec des ventes «historiques»
Olivier Bertrand, patron boulimique d’un empire de la restauration
Le streaming booste le marché mondial de la musique
Pingouin ou manchot ? Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages