60% des Français considèrent "justifiée" la mobilisation contre la loi travail

Les syndicats déposent à la préfecture de police de Paris une demande de manifester mardi 28 juin de Nation à Place d'Italie

Une majorité des Français, 60%, considèrent "justifié" le mouvement contre la loi travail et ce malgré les violences lors de la manifestation parisienne du 14 juin, selon un sondage Ifop à paraître dans Dimanche Ouest-France.

Ce score est quasiment identique à celui (59%) d'un autre sondage sur le même thème réalisé du 6 au 8 juin.

"On peut penser que le gouvernement, engagé dans un bras de fer avec la CGT, comptait sur un retournement ou à défaut sur une érosion du soutien ou de la bienveillance de l?opinion vis-à-vis de la contestation", souligne l'institut de sondage.

"Or, ce phénomène ne s?est pas produit ni à la suite du blocage des raffineries et des dépôts de carburants (la proportion de personnes jugeant le mouvement "justifié" restant quasiment stable en passant de 65% à 62% entre les 19-20 mai et les 23-25 mai), ni à l?annonce de la poursuite des grèves et des manifestations au lancement de l?Euro de football (59% de réponses "justifié" les 6-8 juin contre 61% les 30 mai-1er juin), ni donc suite aux nouvelles scènes de violence de ces derniers jours".

Le sondage relève aussi, sans surprise, que les sympathisants du Front de Gauche sont 90% à soutenir le mouvement de protestation.

"Mais, difficulté supplémentaire pour le gouvernement, 49% des sympathisants du PS estiment également que la contestation contre la loi Travail est "justifiée", note l'Ifop.

Les sympathisants des Républicains sont quant à eux "très majoritairement hostiles au mouvement (63% de "pas justifié")" alors que les proches du Front national soutiennent cette mobilisation (78% la considèrent comme "justifiée")

Enquête réalisée en ligne par questionnaire auto-administré du 14 au 17 juin auprès d'un échantillon représentatif de 2.009 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.