Il y a 60 ans, l'OAS et ses sanglants attentats pour l'Algérie française

Un message signé de l'OAS "La France reste", peint sur le sol d'une rue du centre d'Alger, le 1er janvier 1961