5G : "On est sur un objectif de couverture de 25% du territoire rural français"

·1 min de lecture

Son déploiement est effectif à Strasbourg, Lyon, Bordeaux et récemment Paris. Mais quand la 5G atteindra-t-elle les territoires ruraux ? Bientôt, selon Joël Giraud, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ruralité. Invité de La France Bouge, jeudi sur Europe 1, le responsable a assuré que la 5G n'y serait "pas inaccessible, loin s'en faut". 

>> Retrouvez toutes les émissions de La France bouge de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Que la ruralité ne soit pas exclue"

"La 5G, c'est pour transporter de 'gros paquets'", c'est-à-dire d'importants volumes de données, pose Joël Giraud. "C'est indispensable ici [à Aurillac, d'où La France Bouge était en direct, jeudi], c'est indispensable dans de petites communes rurales." Selon le secrétaire d'Etat, la décision a donc "bien été prise et actée de faire en sorte que la ruralité ne soit pas exclue du développement de la 5G". "Et elle ne sera pas", assure-t-il. 

Parmi les zones prioritaires figurent par exemple des régions de montagne, actuellement mal connectées et où les besoins, notamment dans le secteur du tourisme, sont importants. Au total, "on est sur un objectif de couverture de 25% du territoire rural français", selon Joël Giraud. 

Un "changement de paradigme" dans les territoires

L'objectif est d'autant plus important que la crise du Covid-19 a permis de "comprendre que la France des territoires n'ét...


Lire la suite sur Europe1