5G : Corinne Lepage juge "indispensable" une nouvelle évaluation de son impact sur l'environnement

·1 min de lecture

Le sujet continue de diviser. Alors qu'Emmanuel Macron s'est refusé à différer le déploiement de la 5G, le Haut Conseil pour le Climat a estimé samedi dans un rapport que les prochaines attributions de fréquences pour la 5G ne devraient pas se faire sans évaluation préalable de son impact sur l'environnement. Invitée d'Europe 1, l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage soutient cette recommandation. "C'est absolument indispensable à la fois pour des raisons climatiques et des raisons sanitaires", estime-t-elle. 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

"Les études sur l'impact de la 5G, nous les aurons dans le courant de l'année 2021. Pour l'instant, on ne les a pas", rappelle Corinne Lepage. "Et l'impact climatique est franchement franchement mauvais", pointe-t-elle.  

Elle réclame de la "cohérence"

Pour Corinne Lepage, "le vrai sujet est celui de la cohérence, et de savoir si nous pouvons encore prendre des décisions dont on sait qu'elles vont augmenter les émissions de gaz à effet de serre. À mon sens, ce n'est plus possible". Et de poursuivre : "Ça l'est encore moins depuis que l'Union européenne a décidé la semaine dernière de monter nos obligations de -40 à -55% en terme d'émissions de gaz à effet de serre".

"On ne peut pas se permettre d'avoir des infrastructures aussi lourdes que celles-là ou d'autres, qui vont venir contrebalancer les efforts que l'on fait par ailleurs. Parce que sinon, on n'y arrivera jamais", insiste l'ancienn...


Lire la suite sur Europe1