56 ans après son adoption elle retrouve son père biologique dans un Ehpad

Elle avait perdu espoir de retrouver, vivant, son père biologique. Les années passant, c’est une tombe que Deanna Shrodes pensait découvrir. Pourtant, après cinquante-six longues et éreintantes années de recherches, elle est enfin arrivée au terme de sa quête.

C’est dans une maison de retraite, presque six décennies après son adoption, que Deanna a fini par rencontrer son père biologique, Gus Nicholas, âgé de 92 ans. Un « miracle » lui ayant permis d’obtenir enfin des réponses à ses questions.

Le début d’une longue recherche

« Je me suis préparée à trouver une tombe et j’ai maintenant trouvé une personne » confiait Deanna au journal People. « C’était absolument époustouflant. Je ne pouvais pas y croire » ajoutait-elle. Deanna n’était qu’un bébé lorsqu’elle avait été adoptée en 1966. Avant son adoption, elle avait été placée, deux mois durant, en famille d’accueil. Ses recherches, Deanna les entame rapidement. A 27 ans, elle retrouve sa mère biologique, Sally King. Une première étape et le début d’une nouvelle histoire.

De maigres indices

Durant vingt ans, mère et fille se retrouvent et nouent des liens. Mais Sally est diagnostiquée atteinte d’un cancer et, en quelques mois, succombe de sa maladie. Avec elle, Sally emporte le nom du père biologique de Deanna qu’elle n’avait jamais voulu révéler. Deanna recommence ses recherches, utilisant les deux seuls indices que sa mère lui a confié : son père est grec (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Passionné par la police et la sécurité, il dérape complètement le soir de Noël
Fiancées au même homme ces jumelles identiques veulent tomber enceintes en même temps
À 13 ans cet adolescent risque l'amputation du pied à cause d'une cigarette électronique
Le train dans lequel il voyage traverse un paysage idyllique, il n'en profitera que quelques secondes…
TÉMOIGNAGE Pour évoluer dans ma carrière d'hôtesse de l'air on m'a demandé de perdre du poids