54 élus de Dordogne interpellent le gouvernement sur les éoliennes : "La concertation n'est que du vent"

·1 min de lecture

La tribune : "Monsieur le ministre de l'Intérieur, Madame la ministre de la Cohésion des territoires, le président de la République et votre gouvernement ne cessent d'appeler au dialogue avec les maires et à la prise en compte de l'opinion des citoyens, mais si l'avis que vous leur demandez d'exprimer ne vous convient pas, le préfet, donc l'Etat, passe outre! Elus de nos territoires, nous ne l'acceptons plus.

Le projet éolien des Grands Clos, en Dordogne, est en discussion depuis 2013. La population a été consultée cinq fois, elle l'a refusé cinq fois. Lors de la dernière consultation, du 5 janvier au 7 février dernier, sur un arrêté de défrichement de la forêt de la Double pour y implanter cinq éoliennes, la population locale l'a rejeté à 99,6%. Sur 700 contributeurs, seulement trois personnes se disaient favorables au projet!

"

Cette décision est en totale contradiction avec la volonté affichée de votre gouvernement de respecter la démocratie locale et de remettre les maires au cœur de la vie républicaine

"

Trente-quatre maires de la Double, avec le soutien de leur conseil municipal, s'y sont également opposés. Et, afin que les choses soient encore plus claires, la communauté de communes du Pays de Saint-Aulaye et la commune de Saint-Aulaye-Puymangou, directement concernées par ce projet, ont voté deux motions contre, les 8 et 14 avril, pour sceller leur refus d'éoliennes géantes dans la forêt de la Double.

Passant outre les résultats des consultations, le préfet, représentan...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles