-53 °C au Canada : le froid le plus vif ressenti depuis 14 ans

·2 min de lecture

Cela fait un mois exactement qu'un épisode de froid intense sévit sur l'ouest du Canada, de la Colombie-Britannique jusqu'aux « Prairies » (Alberta, Saskatchewan, Manitoba) en passant par le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest.

30 °C en dessous des moyennes de saison

Après avoir déjà franchi la barre symbolique des -50 °C relevés fin décembre, le froid s'est à nouveau accentué le week-end dernier, descendant jusqu'à -53,5 °C à Pelly Farm dans le Yukon ce dimanche matin. Les températures ont en effet été extrêmes sur tout l'ouest de l'Amérique du Nord dimanche : -50,6 °C relevés en Alaska à Chicken et -40 °C en Alberta à High Level. Au Yukon, il s'agit des températures les plus basses enregistrées depuis 2008, avec des valeurs situées plus de 30 °C en dessous des moyennes de saison. Aucun record absolu de froid n'a pour autant été enregistré, puisque la température la plus basse jamais enregistrée au Canada est de -62,8 °C, relevée le 3 février 1947 au Yukon dans la ville de Snag. En Alberta, certaines villes comme Edmonton n'ont pas dégelé depuis le 11 décembre dernier : les températures sont restées négatives depuis un mois.

Cette situation météo est typique du phénomène climatique La Niña, une anomalie froide de températures dans l'océan Pacifique, qui a ensuite des conséquences sur le climat de nombreuses régions du monde, en particulier celui du continent américain. Dans cette configuration climatique, le jet-stream descend plus au sud que d'habitude, laissant filer l'air arctique vers l'ouest du Canada et le nord-ouest des États-Unis (États de Washington, du Montana et Dakota du Nord). Lors des années La Niña, l'ouest du Canada est souvent plus froid et humide que la normale, tandis que de la chaleur persistante est bloquée sur le sud des États-Unis, générant un temps instable. Rappelons que les États du centre et du sud-est des États-Unis ont connu de nombreux records de chaleur ces dernières semaines et des tornades dévastatrices en décembre.  

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles