53

Libération.fr

C’est le nombre de Nigérians accusés par les autorités d’avoir voulu organiser le 15 avril un «mariage homosexuel». Ces hommes, âgés de 20 à 30 ans, encourent une peine pouvant aller jusqu’à 14 ans de prison. Depuis 2014, une loi bannit non seulement le mariage homosexuel, mais aussi tout témoignage de relations amoureuses entre personnes de même sexe. Dans certains Etats du Nord musulman, où est applicable la charia depuis 2000, l’acte de sodomie peut être passible de la peine de mort. Lors d’une première audience mercredi, les accusés ont tous plaidé non coupables et ont été libérés sous caution. Le procès est ajourné au 8 mai.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Manifs anti-Maduro : le Venezuela au bord de l’explosion
L’Arkansas a procédé jeudi à sa première exécution d’un condamné depuis près de dix ans.
Les responsables du Sinn Féin et du DUP ont jusqu’au 29 juin pour former une nouvelle coalition gouvernementale en Irlande du Nord,
Santé Les hépatites tuent de plus en plus dans le monde
Le chef du Pentagone accuse Damas d’avoir toujours des armes chimiques

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages