5000 contaminés et la crainte d’une nouvelle souche après un festival en Angleterre

·2 min de lecture

Au moins 5000 cas de Covid-19 ont été détectés après un festival de musique dans les Cornouailles, en Angleterre. Les autorités étudieraient la possibilité d’une nouvelle souche du variant Delta, liée à ces concerts.

Les autorités sanitaires britanniques s’inquiètent d’un cluster géant créé après la tenue d’un festival de musique dans les Cornouailles. La semaine dernière, le «Guardian», a rapporté qu’au moins 5000 cas liés à ces concerts, qui se sont tenus entre le 11 et le 15 août dernier, ont été détectés. Il a été confirmé que 4700 personnes ont été directement testées positives après le festival ou après avoir été en contact avec des gens y ayant participé. Les trois quarts d’entre elles sont âgées de 16 à 21 ans et 800 vivent dans le comté, indique le quotidien britannique. Résultat, le nombre d’infections dans le sud-ouest augmente fortement dans cette zone avec 2000 cas pour 100 000 habitants infectés au cours des sept jours précédant le 19 août inclus.

Ce week-end, INews a indiqué qu’en plus de ces contaminations, les autorités craignent également l’émergence d’une nouvelle souche du variant Delta. Un haut responsable a déclaré au média anglais : «Elle a pu être retracée et identifiée parce qu’elle vient d’un changement génétique dans le code du virus». Cette nouvelle souche a été surnommée par les hôpitaux de la région «le variant du festival». Les chiffres montrent par ailleurs qu'environ la moitié de toutes les infections en Angleterre concernent les moins de 30 ans, le taux d'infection le plus élevé étant actuellement dans la tranche d'âge des 10 à 19 ans.

Des mesures pour accéder au festival

Le conseil des Cornouailles a déclaré qu'il avait pensé à annuler le festival Boardmasters, qui a réuni environ 50 000 personnes, mais a décidé que le festival pourrait avoir lieu. Il a insisté sur le fait que son personnel avait travaillé en étroite collaboration avec les organisateurs pour rendre l'événement aussi sûr que(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles