Plus de 50 prix Nobel appellent à un fonds mondial alimenté par une baisse globale des dépenses militaires

·1 min de lecture

En 2018, Futura vous a relayé l’appel de 200 scientifiques et artistes, catalysé par l'astrophysicien Aurélien Barrau, en compagnie de l'actrice Juliette Binoche, afin de faire prendre conscience de l’urgence de changer de trajectoire pour l’Humanité face au réchauffement climatique et autres catastrophes écologiques en cours.

Cette fois-ci, nous avons décidé de relayer la tribune qu’accompagne une pétition déjà signée par de nombreux prix Nobel, comme Roger Penrose, Giorgio Parisi ou James Peebles et autres célébrités des mathématiques, soutenue par le Dalaï-Lama, et qui appelle à des négociations globales vers une réduction des dépenses militaires mondiales. Les ressources s’amenuisant pour une Humanité à la population grandissante et demandant un niveau de vie acceptable pour tous, il est clair que nous ferions mieux de commencer à désengager des sommes folles dépensées pour la course aux armements et à faire sérieusement baisser les risques de conflit qui ne font qu’augmenter sur la trajectoire économique, climatique et écologique que nous poursuivons encore.

La pétition peut être signée par tout le monde.

La tribune ci-dessous est à l’initiative et sous la coordination de deux physiciens théoriciens, Carlo Rovelli dont Futura a présenté récemment un de ses derniers ouvrages, et Matteo Smerlak.

« Les dépenses militaires mondiales ont doublé depuis 2000. Elles approchent les 2.000 milliards de dollars US par an, et augmentent dans toutes les régions du monde. Les gouvernements subissent des pressions pour augmenter les dépenses militaires parce que d'autres le font. Le mécanisme de rétroaction entretient une course aux armements en spirale – un gaspillage colossal de ressources qui pourrait être utilisé beaucoup plus judicieusement.

Les courses aux armements passées ont souvent eu le même résultat : des conflits meurtriers et destructeurs. Nous avons une proposition simple pour l'Humanité : les gouvernements de tous les États membres de l'ONU devraient négocier...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles