50 nuances plus sombres : diffusée hier par TF1, la version censurée du film exaspère les internautes

Ce dimanche, TF1 proposait à ses téléspectateurs le film Cinquante nuances plus sombres, deuxième volet de la célèbre saga érotico-romantique 50 shades of Grey. Dans cette nouvelle adaptation des romans d'E.L. James, Christian Grey (Jamie Dornan) tente de reconquérir Anastasia Steele (Dakota Johnson). Cette dernière exige un nouveau contrat avant de lui laisser une seconde chance. Mais une ombre surgit du passé de Christian, en la personne d'Elena Lincoln (Kim Basinger), déterminée à détruire un quelconque espoir de vie commune entre les deux amants. Lors de sa sortie au cinéma en février 2017, Cinquante nuances plus sombres avait été un joli carton avec plus de 3,1 millions de spectateurs. Pourtant, hier soir pour sa première diffusion en clair, le film de James Foley a été battu par Les enquêtes de Vera (France 3) et Tellement proches (France 2).

Version retravaillée

Et les téléspectateurs qui étaient, eux, devant leur écran hier à 21h05 pour regarder la suite des aventures de Christian et Anastasia, ont pu découvrir un carton juste avant la diffusion du long-métrage coquin : "Pour que ce film puisse vous être présenté en première partie de soirée, nous vous proposons une version dans laquelle certaines scènes ont été légèrement retravaillées par son réalisateur." Malgré cet avertissement, certains internautes ont fait part de leur mécontentement sur Twitter :

Des précédents récents

Par ailleurs, la diffusion de Cinquante nuances plus sombres était assortie d'une signalétique

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Enceinte, Audrey Lamy donne des indices sur le sexe et le prénom de son futur enfant
Anne Nivat dévoile le plus gros défaut de Jean-Jacques Bourdin (VIDEO)
Appel au boycott de Miss France 2020 : Sylvie Tellier s'insurge contre Laurent Ruquier, "Il se trompe de combat" (VIDEO)
Estelle Lefébure (Rendez-vous en terre inconnue) : "La complicité avec mes trois hôtesses a été immédiate"
Cette blague graveleuse osée par Isabelle Morini-Bosc sur Valérie Benaïm (VIDEO)