50mn Inside - "Fautes de goût", "tout est faux", "royaume de la futilité" : les twittos épinglent Dubaï et ses prouesses architecturales

·4 min de lecture
Capture écran TF1 direct/50mn Inside
Capture écran TF1 direct/50mn Inside

Accessibles principalement à la jet set, les destinations de vacances présentées toutes les semaines dans 50mn Inside font souvent rêver les téléspectateurs de TF1. Mais ce samedi 9 avril 2022, un reportage sur la démesure de Dubaï a laissé les internautes de marbre. La vision du luxe de cette ville des Émirats arabes unis semble ne pas les convaincre...

Comme tous les samedis aux alentours de 17h45, TF1 diffusait un nouvel épisode de l'émission 50mn Inside, présentée par Nikos Aliagas. Le magazine qui traite de l'actualité people est notamment revenu sur la sortie du film Les animaux fantastiques ainsi que sur la nouvelle carrière du chanteur Amir au théâtre.

En avril, ce dernier montera sur la scène du théâtre Edouard VII à Paris, pour incarner dans le cadre d'un seul-en-scène l'ancien grand nageur français Alfred Nakache, déporté pendant la guerre à Auschwitz. Un rôle pour lequel l'interprète de "On dirait" et "J'ai cherché" s'entraîne depuis plusieurs mois, en prenant notamment des cours de natation afin de mieux incarner le personnage. Une reconversion étonnante, qui a bluffé les internautes. Après une interview touchante de Philippe Katerine et un portrait de l'actrice américaine Sandra Bullock qui a annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière, l'émission a emmené les téléspectateurs en voyage lors de sa deuxième partie.

Vidéo. Découvrez le portrait de Nikos Aliagas

Les projecteurs ont d'abord été mis sur une destination très prisée des célébrités et des clients fortunés : Dubaï. Présentée par Nikos Aliagas comme "probablement la ville la plus dingue des Emirats arabes unis, qui entend pousser les limites et dépasser l'impossible", Dubaï ose tous les défis architecturaux. Ainsi, le reportage débutait par une immersion dans un hôtel très impressionnant : composé de deux gratte-ciel reliés par un pont, l'établissement dispose au 54ème étage d'une piscine à débordement qui offre une vue imprenable sur les buildings de la ville.

Un peu plus tard, les journalistes de l'émission ont fait la rencontre de Miri Najarian Khayat, une décoratrice d'intérieur très en vogue à Dubaï. Une américo-libanaise fan des couleurs flashy, des œuvres d'art et des accessoires de grandes marques, célèbre pour ses décors (très) chargés voire outranciers. Si le style de cette dernière séduit les animatrices TV de Dubaï comme montré dans le reportage, il n'a pas convaincu les internautes qui y ont vu surtout du mauvais goût.

Plus globalement, les twittos ont semblé plutôt hermétiques à la folie des grandeurs dubaïote et son impact écologique. La découverte d'Opus, un hôtel futuriste ressemblant à un immense cube de verre ainsi que d'un projet d'archipel artificiel n'a pas suscité l'enthousiasme.

Idem pour la seconde destination, Jose ignacio, village de pêcheurs uruguayen qui devient l'été le repère de la jet set internationale. Avec ses 12 kilomètres de littoral, ses œuvres monumentales à ciel ouvert et ses maisons pouvant coûter jusqu'à 6 millions de dollars, le lieu attire les plus grandes stars comme Naomi Campbell ou Shakira. Pourtant comparé à Saint-Tropez dans le reportage, ce lieu n'a pas spécialement fait rêver les internautes qui l'ont tout simplement jugé... sans charme. Comme quoi, tout ce qui est luxueux n'est pas attrayant aux yeux de tous !