50 ans après, le pirate de l'air D.B. Cooper fascine encore l'Amérique

·2 min de lecture

Cinquante ans après son saut dans l'inconnu, le pirate de l'air Dan Cooper, un alias transformé par la suite en "D.B. Cooper" par les médias, hante encore l'Amérique, et son cas demeure la seule affaire de détournement d'avion non résolue aux Etats-Unis.

Le 24 novembre 1971, un passager d'une remarquable banalité embarque à bord du vol 305 de la Northwest Orient Airlines reliant Portland à Seattle. Quelques heures plus tard, l'homme saute en parachute avec 200.000 dollars de rançon. Il ne sera jamais retrouvé. Cinquante ans après son saut dans l'inconnu, le pirate de l'air Dan Cooper, un alias transformé par la suite en "D.B. Cooper" par les médias, hante encore l'Amérique, et son cas demeure la seule affaire de détournement d'avion non résolue aux Etats-Unis.

Le procédé utilisé par Cooper cet après-midi de veille de Thanksgiving est d'une relative simplicité: après le décollage du Boeing 727, il demande à une hôtesse de l'air de s'approcher et lui passe une note manuscrite que la jeune femme imagine être le numéro de téléphone d'un passager tentant de flirter. Quand elle la met dans son sac à main sans la lire, il lui assène: "Mademoiselle, vous feriez mieux de regarder la note. J'ai une bombe".

Chasse à l'homme

Celle-ci serait cachée dans la valise à ses côtés, emportée à bord à une époque où les vérifications de sécurité étaient loin d'être aussi draconiennes qu'aujourd'hui. Les autorités sont alertées, s'ensuivent plusieurs heures d'une prise d'otages au-dessus du Nord-Ouest américain. Comme rançon, Cooper demande 200.000 dollars -l'équivalent aujourd'hui d'1,3 million de dollars- quatre parachutes, et un camion-citerne sur le tarmac de l'aéroport de Seattle.

La compagnie aérienne accède à ses requêtes et, quand l'avion atterrit, le pirate de l'air échange les 36 passagers contre l'argent et les parachutes. L'avion redécolle, destination Mexico à la demande de Cooper. Mais en chemin, ce dernier demande aux pilotes d'actionner le mécanisme de la porte arrière de(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Le cas de ce chien aveugle laisse les experts sans voix

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles