Les 5 scènes qui nous ont rendus accros au « Seigneur des Anneaux »

·1 min de lecture
« Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau ». Premier volet d'une saga culte qui allait marquer l'aube du XXIe siècle.
« Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau ». Premier volet d'une saga culte qui allait marquer l'aube du XXIe siècle.

Le mercredi 19 décembre 2001, Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l?anneau sortait en France et dans une vingtaine d?autres pays. Attendu au tournant par l?industrie cinématographique et par les admirateurs de la trilogie littéraire de J. R. R. Tolkien, cet ambitieux projet réalisé par le Néo-Zélandais Peter Jackson (Bad Taste, Braindead, Créatures célestes) faisait jaser Hollywood depuis plusieurs années avec son budget pharaonique (93 millions de dollars rien que pour le premier film), son choix audacieux de tourner les trois volets en Nouvelle-Zélande simultanément (entre octobre 1999 et décembre 2000), son casting dépourvu de grandes stars ou son abandon en cours de route par le studio Miramax (qui voulait contraindre Jackson à tout raconter en un seul film).

Bénéficiant finalement du soutien du studio New Line (filiale de Warner Bros), le cinéaste put se livrer à la première adaptation cinématographique du Seigneur des anneaux, après le dessin animé réalisé par Ralph Bakshi et sorti en 1978. Alors qu?Hollywood venait d?entrer dans le XXIe siècle et que les effets numériques permettaient de créer des plans inimaginables dix ans plus tôt, La Communauté de l?anneau combla miraculeusement les attentes et séduisit un large public (6 876 402 entrées en France et 869 956 308 dollars dans le monde pour le film). Grâce à une mise en scène épique et des choix d?adaptation souvent pertinents, La Communauté de l?anneau s?est vite imposé comme un classique [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles