5 morts et des centaines de blessés : des baigneurs victimes d'une frappe de missiles en Crimée

La baignade à la plage a viré au cauchemar. Au moins cinq personnes ont été tuées et plus de cent autres ont été blessées par des fragments de missiles dispersés sur une plage après une frappe sur la ville de Sébastopol en Crimée occupée par la Russie.

Le ministère russe de la défense a indiqué dans un message sur Telegram que l'Ukraine était à l'origine de cette attaque, utilisant des « missiles opérationnels-tactiques ATACMS fournis par les États-Unis et équipés d'ogives à fragmentation ». Autrement dit : des bombes aériennes qui explosent avant d'atteindre leur cible en libérant des milliers d'éclats.

À lire aussi Une dizaine de morts dans des églises orthodoxes et une synagogue en Russie

Quatre missiles ont été abattus par la défense aérienne russe, mais un autre « a dévié de sa trajectoire de vol (...) et a explosé dans les airs au-dessus de la ville », ajoute le message, rapporté par CNN.

Évacués de la plage sur des brancards

Dans des vidéos publiées sur X (anciennement Twitter), on distingue les conséquences de cet incident : des civils blessés évacués de la plage sur des brancards avant d'être chargés dans des véhicules. Des baigneurs, dont certains encore en maillot de bain, ont notamment été aperçus en train d'évacuer la zone.


Lire la suite sur ParisMatch