5 méthodes simples pour expliquer l’importance de la santé mentale aux enfants

Taylor Pittman
Faire attention à sa santé mentale ne devrait pas être réservé aux adultes. Voici comment expliquer à vos enfants comment prendre soin de leur esprit, comme ils le font avec leur corps.

PARENTS - Lorsqu'un enfant s'écorche le genou, il sait bien qu'il s'agit d'une blessure qu'il faut soigner. Pourtant, s'il souffre mentalement, il ignore probablement qu'il peut, là aussi, se faire aider. Conserver une bonne santé mentale devrait être une leçon dispensée aussi bien aux adultes qu'aux enfants.

"Avant, j'observais ce haut niveau de stress chez les lycéens qui postulaient pour intégrer une université", explique Katie Hurley, psychothérapeute spécialiste de l'enfance et de l'adolescence, et auteure de "The Happy Kid Handbook: How to Raise Joyful Children in a Stressful World" ("Guide de l'enfant heureux: comment élever un enfant joyeux dans un monde anxiogène", non traduit). "Aujourd'hui, je me retrouve avec des petits de cinq ans qui souffrent de troubles anxieux et d'un stress excessif."

Nous avons demandé à des experts en psychologie, en pédiatrie et en pleine conscience de nous confier leurs astuces pour montrer aux enfants l'importance de la santé mentale. Ils nous ont proposé cinq techniques pour amener les plus jeunes à s'exprimer, ne pas refouler leurs émotions et apporter autant de soin à leur psychisme qu'à leur corps.

Tentez la méthode du "volcan émotionnel"


Notre spécialiste raconte qu'elle utilise la métaphore du "volcan émotionnel" pour parler des émotions aux enfants et aux parents. Pour cela, elle dessine un volcan sur un tableau et explique que chacun éprouve différents sentiments au cours d'une journée. Quand on ne les exprime pas, ils s'accumulent dans le volcan jusqu'à l'éruption.

"Si on les laisse à l'intérieur du volcan, ils commencent à bouillonner et finissent par exploser: viennent les pleurs, l'agitation et les coups de pied."

Selon elle, de nombreux parents pensent que cette attitude résulte d'un problème de comportement, alors qu'il s'agit davantage d'un "déchaînement d'émotions que l'enfant n'a pas su gérer". C'est pourquoi il est crucial d'apprendre aux enfants à parler de ce qu'ils ressentent et à évacuer sur...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post