5 livres à dévorer pour mieux vivre le confinement

Festin sauvage

Adrienne Brodeur, JC Lattès, 300 pagesUne nuit de l’été 80, Adrienne est réveillée par sa mère, Malabar. Le meilleur ami de son mari vient de l’embrasser, et Malabar n’y a rien trouvé à redire. Au contraire ! Cette mère veut faire d’Adrienne son unique confidente sur cet adultère. Adrienne a alors 14 ans. « Pendant des années, ma tâche a consisté à amasser le sable (…) pour tenter de garder enterré le secret de ma mère. »

Nuits d’été à Brooklyn

Colombe Schneck, Stock, 304 pagesÉté 1991. Frederick, Noir de 41 ans, est professeur de littérature et vit à Brooklyn, et trompe sa femme avec Esther, une jeune journaliste française juive. Mais un jour d’août, dans le quartier de Crown Heights, Yosef Lifsh perd le contrôle de sa voiture et tue un jeune garçon Noir de 7 ans. Des émeutes extrêmement violentes éclatent alors entre les deux communauté. La journaliste Colombe Schneck raconte l’effet miroir de ces deux histoires, d’amour et de haine.

Voici venir la mariée

MC Beaton, Albin Michel, 288 pagesUne friandise aux couleurs poudrées. Les enquêtes de la célèbre Agatha Raisin (qui cartonnent, sorte de version plus rock’n roll de Miss Marple ne vous provoqueront pas de spasmes d’angoisse, et n’accélèreront pas votre pouls au-delà du raisonnable. Mais les intrigues so british tiennent la route. Ce délicieux divertissement très cupcake ne manque ni de piquant ni d’humour. La preuve, dans ce tome 20, la future mariée (et rivale d’Agatha) a été retrouvée morte le jour de ses noces,

Retrouvez cet article sur Voici

Koh-Lanta 2020 : en guerre avec les rouges, Jessica et Claude trouvent un collier d’immunité
Ben Affleck en couple ? L'acteur plus complice que jamais avec Ana de Armas
VIDEO Michel Cymes demande un durcissement des mesures de confinement
Cauet : l'animateur en remet une couche sur Angèle
VIDEO Chasseurs d’appart’ : Stéphane Plaza laisse sans voix les clients en finale