5 choses à savoir sur Lidl

Cyprien Tardieu
·4 min de lecture
5 choses à savoir sur Lidl
5 choses à savoir sur Lidl

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Zoom cette semaine sur l’une des enseignes de grande distribution préférées des Français : Lidl.

1 - Vous prononcez sûrement mal son nom

Malgré son succès dans toute l’Europe, beaucoup de clients continuent d’écorcher le nom de Lidl. Si vous prononcez “Lid-eul”, vous faites fausse route. Comme Lidl est une entreprise allemande, sa prononciation est germanique. Idéalement, il convient de dire “Lee-dul” pour être dans le vrai.

Pour continuer d’épater vos amis, sachez que le propriétaire des magasins “Lee-dul”, Dieter Schwarz, 81 ans, est à la tête d’une fortune de plus de 40 milliards d'euros. Ce qui fait de lui l’homme le plus riche d’Allemagne. Il est l’héritier de son père Josef Schwarz, qui a fondé l'enseigne bleue et jaune en 1930. la prochaine fois que vous ferez vos courses à Lidl, vous y penserez forcément. Ne nous remerciez pas.

2 - Du rouge pour appâter

Comme Ikea, Lidl s’appuie énormément sur son catalogue pour donner envie aux gens de venir. Au point d’en faire un outil de communication indispensable ? C’est fort probable puisque le catalogue représente deux tiers du budget publicité de l’entreprise, selon l’émission Capital diffusée le 6 septembre dernier sur M6.

Distribué à 12 millions d’exemplaires chaque semaine, le prospectus se veut très attractif avec une mise en page soignée. Avec ou sans réduction, de nombreux prix sont placés sur un fond rouge impossible à louper. Le but ? Toujours donner l’impression au client qu’il réalise une bonne affaire. Arrêter la distribution du catalogue hebdomadaire ferait chuter le chiffre d’affaires de 20 à 30%, selon l’enseigne.

Grâce à cette astuce, l’entreprise se porte bien et a vu son chiffre d’affaires, en constante augmentation, bondir de 7% l’année dernière.

Deux pages du catalogue Lidl du 7 au 13 octobre 2020
Deux pages du catalogue Lidl du 7 au 13 octobre 2020

3 - Comment Lidl arrive à casser les prix

“Notre gamme comprend 90% de marques propres disponibles uniquement chez Lidl”, souligne l’enseigne allemande. Les avantages de vendre ses propres marques sont doubles. Cela permet de supprimer les intermédiaires et de mieux contrôler les coûts de fabrication pour fixer ses prix. Ainsi, Lidl peut dégager plus de marges qu’avec les marques nationales car les prix de départ sont beaucoup moins élevés.

Autre explication des petits prix affichés par Lidl : l’offre y est beaucoup moins importante que chez Leclerc, Auchan ou Carrefour. Chaque magasin propose près de 2 000 références à ses clients contre 60 000 en moyenne pour les plus grands hypermarchés. Cette variété limitée permet à Lidl de négocier de très gros volumes aux plus petits prix.

Un employé de Lidl s'occupe de la mise en rayon
Un employé de Lidl s'occupe de la mise en rayon

4 - Ses promos rendent fous les Français

Des AirPods sans fil à moins de 20 euros, le piano de Lady Gaga à 449 euros, une PS4 en dessous de la barre symbolique des 100 euros… Depuis plusieurs années, Lidl est devenu le spécialiste des promotions agressives. "Lidl a toujours fait des promos intéressantes et agressives. Machines à pain, robots cuiseurs ou ordinateurs portables : à chaque fois ce sont des cartons !", déclare dans les colonnes de La Dépêche Jérôme Parigi, rédacteur en chef adjoint en charge de la distribution à LSA. "Cela fait partie de leur identité de faire régulièrement des méga promos non alimentaires”, ajoute-t-il.

Les Français approuvent. Chaque sortie ou presque d’un produit non-alimentaire provoque la cohue dans ses magasins. En juin dernier, une promotion exceptionnelle sur la console PS4 vendue 95 euros au lieu de 300 dans un magasin d’Orgeval (Yvelines) avait contraint les gendarmes à intervenir.

Un an auparavant, la sortie du “Monsieur Cuisine Connect” avait provoqué une grosse bousculade dans ses rayons. La prochaine promo à ne pas rater ? Une friteuse Silvercrest en acier inoxydable disponible depuis jeudi au prix imbattable de 34,99 euros.

5 - Des employés pour promouvoir les produits

Qui a dit qu’il fallait nécessairement de grandes stars pour faire de la publicité pour ses produits ? Pas Lidl, puisque l’enseigne allemande fait confiance à certains de ses employés pour promouvoir certains produits. Comme l’explique Capital dans l’un de ses reportages (voir ci-dessous), Tamara, une caissière de Lidl, a été sélectionnée pour être égérie gastronomie. Son rôle ? Enregistrer des tutoriels sur YouTube pour vanter les avantages d’un extracteur de jus ou d’un robot multifonction.

Une double casquette qui permet à une poignée de salariés de mettre du beurre dans les épinards et à Lidl de faire des économies. Toujours selon Capital, Tamara serait rémunérée jusqu’à 3 000 euros par an pour ses prestations. Si la cuisine n’est pas votre fort, vous pouvez aussi bricoler avec Julian, faire du sport avec Audrey ou bien encore jardiner avec Ronan.

5 CHOSES À SAVOIR SUR

Épisode 1 - Netflix
Épisode 2 - Decathlon
Épisode 3 - Ikea
Épisode 4 - Disney
Épisode 5 - Nike
Épisode 6 - Peugeot
Épisode 7 - Twitter
Épisode 8 - Lego
Épisode 9 - Spotify
Épisode 10 - YouTube
Épisode 11 - Leboncoin
Épisode 12 - McDonald’s
Épisode 13 - Playmobil

Ce contenu peut également vous intéresser :