5 (bonnes) raisons de se mettre au vélo à assistance électrique

·1 min de lecture

Avec l'épidémie de coronavirus qui commence à se calmer et le travail que l'on va reprendre en présentiel à compter du 9 juin, , les transports en commun suscitent la méfiance... Et avec le retour des beaux jours, nous sommes nombreux à avoir ressorti un vieil ami du garage : notre vélo !

La version 2.0 de cette bonne vieille bicyclette, c'est le vélo à assistance électrique ou VAE. L'an dernier, il s'en est vendu 500 000 en France, soit une bicyclette sur 5 : une véritable tendance qui séduit même ceux qui n'avaient plus pédalé depuis leurs 8 ans. Voici 5 bonnes raisons de craquer pour un VAE...

1 - Le vélo électrique est moins fatiguant

L'assistance électrique se comporte comme "une main dans le dos" qui prend le relais et nous pousse (sans brutalité ni à-coup) par exemple dans les montées ou lorsque l'on doit démarrer au feu vert. Dès qu'on l'enclenche, instantanément, le pédalage est facilité et plus efficace !

  • On la choisit manuellement au guidon, avec plusieurs niveaux dont un mode économique (pour le plat) et un mode sportif ou turbo (pour les côtes ardues).

2 - Le vélo électrique est (aussi) bon pour la santé

Le vélo électrique, ce n'est toutefois pas automatique : malgré l'assistance, il est toujours nécessaire de pédaler. On fait donc travailler les jambes (excellent aussi pour la circulation sanguine), les bras, les épaules, le dos, les abdos et le cœur. Il est aussi possible (et même recommandé...) de ne pas enclencher l'assistance (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pourquoi des millions de masques viennent-ils d'être rappelés ?
Le cerveau a plus de similitudes avec les testicules qu'on ne le croit
Pannes des numéros d'urgence : que s'est-il passé ?
Le télétravail reste la règle après le 9 juin, mais combien de jours ?
Tests sérologiques dans les centres de vaccination : à quoi ça sert ?