"5 ans de plus": LaREM lance une campagne pour défendre le bilan d'Emmanuel Macron

·1 min de lecture
La campagne
La campagne

À sept mois de l'élection présidentielle, La République en marche se prépare à défendre le bilan d'Emmanuel Macron. Si le chef de l'État n'est pas encore officiellement candidat à un second mandat, le mouvement présidentiel s'apprête à lancer une campagne intitulée "5 ans de plus", dévoilée ce lundi en fin d'après-midi aux parlementaires réunis à Angers (Maine-et-Loire).

Les militants vont notamment distribuer, dès ce week-end, un tract tiré à 1 million d'exmplaires, destiné à mettre en avant l'action d'Emmanuel Macron depuis son élection en 2017, et que BFMTV vous dévoile en intégralité. La République en marche se vante d'un chiffre: 90% des promesses de la campagne présidentielle "ont été ou sont en train d'être tenues", affirme le mouvement.

"Nous faisons face aux crises"

Premier axe de ce document: l'idée que l'exécutif s'est employé à "changer le quotidien" des Français depuis cinq ans, avec par exemple la suppression progressive de la taxe d'habitation ou les recrutements dans la police.

Deuxième axe: le postulat qu'Emmanuel Macron et le gouvernement ont "transformé la société", avec notamment le vote de la PMA pour toutes ou l'extension des horaires du 3919, la plateforme téléphonique destinée aux victimes de violences sexistes et sexuelles, désormais accessible 24h/24, 7 jours sur 7.

Troisième et dernier axe: l'assertion selon laquelle l'exécutif a "fait face aux crises". "Urgence climatique, Covid-19, hôpital public: nous avons écouté et agi pour protéger TOUS les Français", assure LaREM.

La campagne s'accompagne d'un site - 5ansdeplus.fr -, où les internautes pourront retrouver le bilan par thématique et d'une campagne sur les réseaux sociaux, via le hashtag #5ansdeplus.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles