5.000 participants, 73 avions, 200 chevaux... Un 14-Juillet "qui renoue avec une certaine normalité"

·2 min de lecture

Invité de la matinale d'Europe 1 dimanche, le général Frédéric Barbry, porte-parole de l’armée française, a détaillé le contenu du défilé du 14-Juillet, mercredi prochain. Après une édition 2020 limitée par le Covid-19, le cru 2021 entend renouer avec le faste des éditions d'avant la crise sanitaire.

Sur les Champs-Elysées, les répétitions ont déjà commencé. Le traditionnel défilé du 14-Juillet à Paris se fera de nouveau en présence d’un public, après une édition 2020 limitée par les restrictions sanitaires dues à l'épidémie de Covid-19. Cette année permettra donc aux Français, sur le plus belle avenue du monde, de retrouver une forme de contact avec leurs forces armées. "Le 14-Juillet est toujours un moment particulier de ce lien armée-nation, qui est vraiment très important. C'est un moment de reconnaissance des Français sur l'engagement des armées à leur profit, au profit de nos concitoyens", a tenu à rappeler dimanche, au micro de la matinale d’Europe 1, le général Frédéric Barbry, porte-parole de l’armée française.

"C’est un défilé qui renoue avec une certaine forme de normalité", note notre invité. Un défilé important, qui comptera "5.000 participants dont 4.400 à pied". Mais aussi "73 avions, 24 hélicoptères, 220 véhicules, 54 motos et 200 chevaux", énumère Frédéric Barbry. La décente des Champs-Elysées aura lieu de 10 heures à 14 heures. 

Envisager les conflits de l'avenir

Le thème choisi pour ce défilé 2021 : "gagner l’avenir". "C'est-à-dire se préparer aux nouveaux champs de conflictualité, se préparer à gagner la guerre de demain, à poursuivre cette montée en puissance, cette reconstruction des armées françaises pour pouvoir toujours être plus opérationnels et performants", détaille le port...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles