5ème vague du covid : Olivier Véran annoncera de nouvelles mesures jeudi

·2 min de lecture
Olivier Véran
Olivier Véran

« Le constat est sans appel : notre situation épidémique se dégrade très nettement », a déclaré le porte-parole du gouvernement à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 24 novembre. Sans entrer dans le détail, Gabriel Attal a dessiné les orientations prises par le gouvernement face à la 5e vague épidémique et esquissé « un cap clair ». Le ministre de la Santé présentera, jeudi, le détail de ces nouvelles mesures sanitaires, prises ce matin en Conseil de défense.

Comme attendu, le gouvernement se dirige vers une accélération de la campagne de rappel vaccinal. Actuellement, seuls les plus de 65 ans, les personnes à risques de formes graves ainsi que les soignants devront effectuer une troisième dose pour conserver leur passe sanitaire. Une mesure qui entrera en principe en vigueur le 15 décembre mais qui pourrait être avancée.

La dose de rappel, dite troisième dose, sera ouverte aux plus de 50 ans à partir du 1er décembre. La Haute autorité de santé (HAS) recommande l’ouverture de la troisième dose aux plus de 40 ans. Une recommandation qui pourrait être suivie par le gouvernement et faire l’objet d’une annonce, demain.

Alors que « le nombre de cas quotidiens augmente de près de 80 % en une semaine et s’établit aujourd’hui autour de 20 000 cas par jour », le gouvernement n’entend pas instaurer de mesures trop radicales. L’idée est de « ne pas avoir à revenir à des mesures de jauge et encore moins de fermetures, de couvre-feu ou de confinements », a assuré Gabriel Attal.

Les mesures qui seront précisées par Olivier Véran, jeudi, concerneront « d’abord le renforcement des gestes barrières et du port du masque en intérieur comme en extérieur et l’aération ».

« Ces orientations et les mesures possibles seront présentées cet après-midi aux présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat et demain matin aux associations d’élus locaux », a également indiqué le porte-parole du (...) Lire la suite sur Public Sénat

Budget 2022 : le groupe écologiste veut « réhabiliter l’impôt » par une fiscalité juste et écologique

Tribune de magistrats : « On réforme, mais sans les moyens ni le temps pour les professionnels de les absorber », note la sénatrice Agnès Canayer

Après le rejet du budget, des débats thématiques sont organisés au Sénat

La commission d’enquête sur la situation de l’hôpital public est lancée au Sénat

Sébastien Chenu (RN) : « De Zemmour à Montebourg, nous tendons la main à tout le monde »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles