49-3, motion de censure... L'Abécédaire d'une Assemblée sous tension

Ça ne vous aura pas échappé, l’exécutif traverse une sacrée crise depuis que les résultats des législatives 2022 sont tombés. Dimanche, sur fond d’une abstention très élevée à 53.77 %, ça a été la douche froide pour Lien : Emmanuel Macron. La coalition présidentielle (Ensemble !) accède à une courte majorité relative avec 245 sièges à l’Assemblée nationale. La Nupes qui avait misé sur l’union des différents partis de gauche pour obtenir cette majorité tant désirée n’y est pas parvenue, avec 142 sièges. Grosse surprise pour le Rassemblement national qui se positionne comme la vraie deuxième force politique avec 89 sièges. Les Républicains et leurs alliés sont, quant à eux, derrière l’extrême droite avec 64 sièges. Depuis ce 19 juin et durant les prochaines semaines, Emmanuel Macron va donc tenter de sortir de l’impasse une Assemblée éclatée en trois ou quatre blocs très polarisés; marqués par le succès relativement inattendu de l’extrême droite. Et donc, vous risquez fort bien de crouler sous le lexique d’un pouvoir sous tension. Mais pas de panique 20 Minutes est là et on vous explique ce qu’est une majorité absolue – et relative –, le 49-3 soit l’article 49, alinéa 3 de la Constitution, la motion de censure, la dissolution de l’Assemblée ou encore la gouvernance par ordonnance. Retrouvez l’article sur notre site: 20 Minutes, avec vous https://www.20minutes.fr Retrouvez nous sur: Snapchat : https://www.snapchat.com/discover/Ma_tete_et_moi/0667753253 Facebook: https://www.facebook.com/20minutes Notre Chatbot: https://www.messenger.com/t/20minutes Twitter: https://twitter.com/20Minutes Instagram: https://www.instagram.com/20minutesfrance/ Linkedin: https://www.linkedin.com/company-beta/66709/ Podcast : https://podcasts.20minutes.fr/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles