48 ans: l'âge moyen des SDF morts en 2021, selon un collectif

48 ans: l'âge moyen des SDF morts en 2021, selon un collectif
Le bilan annuel des
Le bilan annuel des

L'âge moyen des personnes sans domicile fixe mortes en 2021 était de 48 ans, soit quelque trente ans de moins que l'âge moyen des morts dans le reste de la population, selon un rapport publié jeudi par le collectif "Les morts de la rue". D'après les données recueillie par ce collectif, au moins 620 personnes vivant dans la rue ou en structures d'hébergement provisoire sont mortes l'an dernier, dont une majorité d'hommes (89%).

39% de ces SDF morts dans la rue ou le métro

48 ans est l'âge moyen des personnes sans domicile fixe (SDF) décédées dont la mort a pu être recensée par ce collectif qui analyse ces données chaque année en France. "C'est un scandale. Et encore, de nombreux décès échappent à notre attention, tout comme à celle du grand public et visiblement encore plus à celle des politiques", déplore dans un communiqué le collectif, qui dénonce "l'absence de moyens et de réponses adaptées" pour accompagner les personnes sans domicile.

En 2021, 39% de ces morts sont survenues dans la rue ou le métro, 30% dans un établissement de soins et 12% dans un squat, une voiture ou un hall d'immeuble. Près d'un tiers de ces personnes SDF ont connu une mort violente, provoquée par une agression ou une noyade, par exemple.

L'an dernier, 42% de ces 620 morts recensées sont survenues en Île-de-France. Le collectif "Les morts de la rue" a également recensé 81 décès de personnes anciennement sans abris. "2021 constitue l'année avec le plus grand nombre de décès signalés" au collectif, précise ce dernier.

5508 morts recensées en 10 ans par le collectif

Selon "Les morts de la rue", il ne faut pas "interpréter cette tendance comme une hausse de la mortalité des personnes sans domicile" car la surveillance de la mortalité réalisée par le collectif n'est pas exhaustive.

Au total, sur les dix dernières années (période lors de laquelle le collectif a mené ses enquêtes), 5508 personnes SDF sont mortes. Avec ces données, l'association veut "rendre visible une réalité occultée". Elle recommande d'assurer l'accès au logement pour les populations fragiles et prévenir la perte de logement.

Article original publié sur BFMTV.com