48 ans après le drame Joe Biden rend hommage à sa femme disparue tragiquement

·1 min de lecture

Ce vendredi 18 décembre 2020 est un jour particulièrement douloureux pour Joe Biden. Ce dernier marque le quarante-huitième triste anniversaire de la mort de sa première épouse et de leur fille. Pour rappel, le président des Etats-Unis s’est marié en 1966 à Neilia Hunter. En novembre 1971 naît leur troisième enfant, une petite Naomi. Mère et fille prennent la voiture ensemble pendant les fêtes de fin d’année de 1972, dans le but d’aller acheter un sapin de Noël et meurent brutalement lorsqu’un camion leur refuse la priorité.

Beau et Hunter, les deux garçons que le couple a eu (en 1969 et 1970) et qui étaient également présents dans le véhicule, s’en sortaient vivants. Joe Biden s’est donc rendu à l’église de Wilmington, en Caroline du Nord, où une messe a été organisée. L’occasion de rendre hommage, en présence de sa femme Jill, aux deux victimes. Leurs corps reposent dans le cimetière de la fameuse église, tout comme celui de Beau Biden, mort en 2015 des suites d’un cancer du cerveau à l’âge de 46 ans. Cette même année, Joe Biden s’était confié sur le drame qui a "bouleversé son monde à jamais", auprès des diplômés de l’université de Yale.

"De nombreuses personnes ont vécu des choses comme ça. Mais, j’ai eu l’incroyable chance d’avoir une famille étendue, basée sur l’amour et la loyauté", affirmait-il lors de son discours, reconnaissant. "Je n’ai pas seulement reçu de l’aide. Mais en me concentrant sur mes fils, j’ai trouvé ma rédemption", ajoutait-il. La ville de Wilmington a (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump sans pitié avec sa petite soeur Tiffany : comment elle l'a reléguée à la marge
Le prince Harry rattrapé par la Firme : ce qui va changer à la mort d'Elizabeth II
VIDÉO - La vidéo d’Emmanuel Macron moquée : « Bientôt on va le voir en pyjama »
Karine Le Marchand attaquée... L’animatrice ne se laisse pas faire
"J'hallucine" : Apolline de Malherbe gênée par la composition du dîner d'Emmanuel Macron à l'Élysée