42

Libération.fr

opérations de la coalition militaire antijihadiste en Irak et en Syrie ont «involontairement» causé la mort de personnes civiles depuis 2014. Le nombre de victimes s’élèverait à 352, selon un communiqué, dimanche, du commandement de la coalition internationale. Ces données n’incluent pas les résultats d’une enquête interne à propos d’un bombardement meurtrier le 17 mars à Mossoul. Et le nombre réel de civils tués est estimé par plusieurs organisations internationales de défense des droits de l’homme comme bien supérieur à ces chiffres. Mais la coalition dénonce aussi l’utilisation de civils comme boucliers humains par l’Etat islamique.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Russie
Grèce Un 1er Mai anti-austérité
Bisbilles et insultes entre Israël et Corée du Nord
Le retour de Matteo Renzi, l’homme pressé de la politique italienne
Turquie Un 1er Mai réprimé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages