407 km/h - Il y a 15 ans, la Bugatti Veyron battait un record de vitesse

fr.info@motor1.com (Mael Pilven)
Bugatti Veyron – 15th Year Since Breaking The 250-MPH Barrier

La Veyron a marqué à jamais l'histoire automobile.

C'était un 19 avril 2005. Selon Bugatti, le pilote d'essai Uwe Novacki est monté dans la Veyron 16.4 sans aucune marque de nervosité. Il est détendu. L'homme était tellement habitué à tester des voitures à grande vitesse, que c'était probablement une journée au "bureau" comme les autres. Il est le principal pilote démonstrateur et membre de l'équipe technique de Volkswagen à l'époque, un travail qui le mettait constamment à des vitesses dépassant les 300 kilomètres par heure.

Mais ce jour-là, c'était différent : l'objectif de la Veyron était de franchir la barre des 400 km/h, un exploit qu'aucun autre véhicule de série n'avait réalisé auparavant. 

Jusqu'à 411 km/h

On connaît tous la suite de l'histoire, l'objectif est bien sûr atteint, puisque la Bugatti Veyron sera enregistrée à 407 km/h, ce qui constitue une référence en matière de vitesse de pointe. Que d'autres constructeurs aimeraient bien atteindre ! Dès lors, Bugatti est devenue synonyme de vitesse et le reste fait partie de l'histoire.

"C’était un grand honneur pour moi d’être le premier conducteur à atteindre les 400 km/h sur la Veyron" raconte M. Novacki, désormais âgé de 71 ans. "Avant le départ, je n’étais pas nerveux, je n’avais pas peur, mais j’avais un grand respect pour le véhicule. Bien que j’ai déjà souvent roulé très rapidement, cette plage de vitesse était tout de même une dimension entièrement nouvelle. Personne ne l’avait expérimenté jusqu’à ce jour".

Bugatti Veyron — 15e année depuis la rupture de la barrière de 250-MPH

En réalité, ce jour là, la Veyron atteindra même 411 km/h, voire même 427 km/h sur un affichage numérique de la piste d'essai, ce qui se révélera être une erreur. Mais plusieurs fois la voiture affichera 408 km/h, avant que ce soit la vitesse de 407 km/h qui soit retenue pour être inscrite sur la carte grise de la voiture.

Puissance et aérodynamisme

L'incroyable vitesse de la Veyron peut être attribuée à bien des choses. Mais c'est surtout à son cœur battant de 16 cylindres que doit être attribué son exploit sur la piste d'essai d'Ehra-Lessien. La W16 a été construit à partir de zéro, avec une cylindrée de 8,0 litres et quatre turbocompresseurs. Le rendement final était de 1001 chevaux et de 1250 Nm - des chiffres impressionnants même 15 ans plus tard !

Mais il n'y avait pas que le moteur. L'aérodynamique active complexe de la Veyron a joué un rôle prépondérant dans la réalisation de cet objectif. Dès qu'elle atteint 220 km/h, l'hypercar Bugatti ajuste un certains nombre d'éléments extérieurs - le diffuseur, le becquet arrière et l'arête déflectrice - grâce à son système hydraulique central, afin de maintenir une stabilité exceptionnelle du véhicule quelle que soit la vitesse. La voiture se baisse également un petit peu.

Plus sur Bugatti :

D'autres records à suivre

Plusieurs records de vitesse de pointe ont suivi, dont le plus récent est celui de la Chiron "Longtail", que voici ci-dessous : 


Source: Bugatti