Plus de 400 pompiers: d'importants moyens déployés pour tenter de maîtriser plusieurs incendies dans le Gard

Plusieurs incendies sont en cours dans le Gard, le 13 juin 2022 - Préfecture du Gard
Plusieurs incendies sont en cours dans le Gard, le 13 juin 2022 - Préfecture du Gard

Depuis ce lundi après-midi, les pompiers du Gard luttent contre plusieurs importants départs de feux. Les soldats du feu sont engagés à trois endroits pour lutter contre des feux de forêt et de broussaille: à Serviers, à une vingtaine de kilomètres au nord de Nîmes; à Ledenon, commune proche du célèbre Pont du Gard et à Blauzac.

Près de 150 hectares brûlés

Au total, d'après la Sécurité civile, 130 pompiers du Gard sont engagés, assistés par 360 pompiers de la zone Sud. Sept Canadair ont été déployés, ainsi que deux avions Dash, qui interviennent en complément. 72 sapeurs-sauveteurs sont également mobilisés. 240 sapeurs-pompiers des départements voisins vont venir appuyer leurs collègues.

À Serviers, 100 hectares de forêt sont partis en fumée, selon un communiqué des pompiers publié à 20 heures. 80 pompiers sont engagés sur palce, avec des renforts de départements voisins.

À Ledenon, 25 hectares de sous-bois, de forêt et de broussailles ont brûlé. Une soixantaine de pompiers, aidés de leurs collègues du Vaucluse, étaient engagés pour protéger des habitations, dont un haras avec une trentaine de chevaux.

Sur la commune de Blauzac, 20 hectares ont brûlé, et l'incendie mobilise une soixantaine de pompiers, avec des renforts.

Un autre incendie dans un camping du Grau-du-Roi

En début de soirée, vers 19 heures, les flammes poursuivaient leur progression. Les sapeurs pompiers demandent aix "riverains de ne pas se rendre sur les différents sinistres afin de ne pas gêner l'action des secours". "La multiplication des départs dans un délai très proche rend difficile l'action des secours", ont souligné les sapeurs-pompiers, en exhortant la population à "la plus grande vigilance" en cette "période à risques".

Plus tôt dans la journée, un incendie au sein du camping de l'Espiguette, au Grau-du-Roi, a détruit 60 bungalows et 185 hectares, et a mobilisé un important dispositif de secours, avant d'être circonscrit.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles