Près de 400 plants de cannabis découverts par la police suite à une erreur postale

·1 min de lecture
Des savonnettes de cannabis ont été envoyées par erreur à un villageois proche de Baume-les-Dames dans le Doubs. L’homme prévient aussitôt les autorités qui repèrent un voisin suspect, propriétaire d’un magasin de CBD

Dans le Doubs, les gendarmes ont mis la main sur 389 plants de cannabis cachés dans une propriété privée. C’est le voisin qui a prévenu la police suite à la réception d’un colis suspect qui ne lui était pas destiné.

Des savonnettes de cannabis ont été envoyées par erreur à un villageois proche de Baume-les-Dames dans le Doubs selon l’Est républicain. L’homme prévient aussitôt les autorités qui repèrent un voisin suspect, propriétaire d’un magasin de CBD. En France, il est permis de cultiver du chanvre ou du cannabis “light”, sans le principe actif qui fait planer : le THC.

La gendarmerie se rend alors chez ce trentenaire, au casier judiciaire bien rempli, qui est impliqué dans une autre procédure dans le Jura pour la détention de 150 plants de cannabis. Cette fois-ci les forces de l’ordre découvre 389 plants, une véritable petite forêt capable de produire des tonnes d’herbe.

Une production illégale

L’homme explique que ces plants sont réservés pour le CBD et la culture de chanvre et qu’il n’y a rien d’illégal. Malheureusement pour lui, les expertises réalisées en laboratoire prouvent le contraire. La présence de THC serait bien supérieure aux normes autorisées de 0,2%.

Le présumé dealer pourrait voir sa situation s’empirer puisque un sachet d’un kilo d’une poudre suspecte a été découverte et est en cours d’analyse. Sa “forêt” a été saisie et devrait être détruite rapidement.

Ce contenu peut également vous intéresser :