40 ouvriers indiens piégés après l’effondrement d’un tunnel

Piégés dans un tunnel. Un effondrement dans un tunnel routier en construction a pris au piège les 40 ouvriers qui travaillaient sur le site, dimanche 12 novembre. Une mission de sauvetage est en cours et pour l’heure, « les 40 ouvriers bloqués à l’intérieur du tunnel sont vivants », a déclaré Karamveer Singh Bhandari, un haut commandant de la Force nationale d’intervention en cas de catastrophe.

L’effondrement s’est produit tôt dimanche matin dans l’Himalaya indien quand un groupe d’ouvriers quittait le site de construction et qu’une équipe de remplacement arrivait. Le premier contact avec les rescapés a été établi par le biais d’un message transmis sur un morceau de papier, mais les sauveteurs ont ensuite réussi à entrer en communication au moyen d’appareils radio.

Les sauveteurs ont précisé avoir injecté de l’oxygène dans la zone effondrée du tunnel et être parvenus à faire pénétrer aussi de la nourriture et de l’eau par le même conduit.

Une mission de sauvetage difficile

« Quelques petits paquets de nourriture ont été envoyés par un pipeline qui achemine aussi de l’oxygène à l’intérieur », a déclaré à l’AFP Durgesh Rathodi, responsable des secours de l’État d’Uttarakhand, dans l’Himalaya indien, depuis les lieux de la catastrophe.

Selon lui, les excavatrices ont dégagé environ 20 mètres de décombres, mais les ouvriers se trouvent 40 mètres plus loin. « En raison de l’abondance des décombres dans le tunnel, nous sommes confrontés à certaines difficultés pour l’opéra...


Lire la suite sur ParisMatch